Mouvement FIRE : Comment prendre sa retraite à 40 ans ?

Mouvement FIRE : Comment prendre sa retraite à 40 ans ?

Mouvement FIRE : Comment prendre sa retraite à 40 ans ?

Le mouvement FIRE regroupe les personnes voulant prendre leur retraite avant l'âge conventionnel, soit 63 ans en France en moyenne. Et de plus en plus de personnes poursuivent cette quête du FIRE (*Financial Independance Retire Early*), en français : Indépendance Financière et Retraite Anticipée, car beaucoup refusent d’accepter de devoir attendre la fin de leur vie pour profiter librement de leur temps.

Ce mouvement est encore peu connu en France et est bien plus courant aux États-Unis ou en Allemagne. Il s’agit donc de préparer votre avenir financier, de comprendre comment on peut vivre de ses revenus d’investissement, et combien d’argent vous avez besoin d’investir pour pouvoir maintenir votre style de vie actuel sans avoir besoin de re-travailler un jour.

Je vais vous expliquer concrètement, comment atteindre le FIRE, comment prendre sa retraite anticipée, quels leviers activer pour prendre sa retraite anticipée plus tôt, quelles solutions mettre en place pour développer votre patrimoine et atteindre une indépendance financière. On parlera aussi des limites du mouvement FIRE, de ses risques et de ses objectifs parfois irréalistes.

Car l’objectif de beaucoup d’adeptes du FIRE c’est de prendre sa retraite très tôt : à 40 ans, à 35 ans, parfois même à 30 ans. L’objectif est très ambitieux, pour autant, être FIRE ne signifie pas forcément d’arrêter de travailler du jour au lendemain à 30 ans et de vivre uniquement de ses placements pour toujours.

Cet article existe aussi en format vidéo ci-dessous :

Table des matières

Les 4 principaux degrés de FIRE, avec des objectifs différents.

Je vais vous présenter les quatre principaux degrés afin de vous permettre de déterminer comment vous allez pouvoir profiter de votre argent, prendre votre retraite anticipée et vivre votre liberté financière. Je pense que tout le monde intéressé par ce mouvement va trouver sa place dans un des degrés du FIRE.

 

Le premier degré du FIRE : le LEAN FIRE.

C’est celui qui va généralement vivre avec très peu, dans un petit appartement, très peu consommer, ne pas faire des dépenses de folie, se contenter de l’essentiel et essayer d'économiser sur tout. Finalement, il va très faiblement dépenser pour pouvoir prendre sa retraite anticipée le plus tôt possible, même avec un faible revenu de ses investissements.

Cela dépend des profils, de la ville dans laquelle on habite, si on a des enfants à charge, etc, mais en général, un LEAN FIRE n’a pas besoin de plus que le salaire brut médian, et en France, il est à 2005 € par mois. Donc dès qu’il aura des investissements créant des revenus de l’ordre de 2000 € par mois, le LEAN FIRE pourra prendre sa retraite anticipée et vivre de ses investissements.

Par exemple, sur la chaîne Money Academy, on avait interviewé Kenny, 25 ans, qui était vraiment dans l’optique du LEAN FIRE, et il s’était expatrié au Cameroun tout en gardant son poste en France en travaillant à distance.

En vivant au Cameroun, où la vie est beaucoup moins chère, il pouvait, sur 1900 € de revenu, économiser 85 à 90 % de son salaire tous les mois, soit environ 1600 à 1700 € par mois qu’il investissait ensuite pour être LEAN FIRE à 30 ans selon son objectif. Alors, il ne s’est pas expatrié uniquement pour augmenter son épargne, mais c’était clairement un paramètre qui entrait dans l’équation.

Le LEAN FIRE est souvent associé à la philosophie du frugalisme. Les frugalistes sont les personnes qui essaient de ne pas acheter et accumuler des objets, de ne pas consommer toujours plus. Le LEAN FIRE est généralement frugaliste dans le sens où il va essayer d’économiser en n’achetant pas de superflus. Il va vivre avec simplicité en se concentrant sur l’essentiel et va diminuer ses dépenses, son train de vie.

Le but finalement est de pouvoir vivre de ses revenus d’investissement le plus tôt possible et d’atteindre l’indépendance financière en vivant de peu, avant le FIRE mais aussi après.

 

Le second degré du FIRE : le BARISTA FIRE.

Les personnes en quête du BARISTA FIRE ne veulent pas forcément arrêter de travailler, mais ils souhaitent simplement obtenir plus de sérénité et sécurité financière grâce à leurs investissements.

Généralement, le but est que leurs investissements couvrent les besoins de base comme le loyer et les courses. C’est tout. Il n’y a alors que peu de marge de manœuvre pour les loisirs, pour les sorties, pour les restaurants, etc. Pour toutes ces dépenses, c’est le travail à côté qui va permettre de les payer.

Par exemple, le BARISTA FIRE va avoir un emploi à temps partiel comme être barista justement, serveur dans un café, ou bien il va développer un business, comme un business en ligne, ou bien il perçoit une petite retraite. Cette autre source de revenu permet de se faire un peu plus plaisir au quotidien et de ne pas simplement survivre au jour le jour.

Pour donner un ordre de grandeur, ça dépend encore une fois évidemment du profil, disons que le BARISTA FIRE a besoin environ de 1000 € par mois générés par ses investissements pour payer toutes ses charges obligatoires.

Le BARISTA FIRE veut donc une certaine sécurité financière assurée par les revenus de ses placements pour avoir une certaine flexibilité et changer de travail dans le cas où son travail ne lui plait plus par exemple, ou bien entreprendre, ou bien libérer du temps en passant à temps partiel, etc. Le but n’est plus tellement une retraite anticipée, mais uniquement une vie moins contrainte par le temps et l’argent.

 

Le troisième degré du FIRE : le STANDARD FIRE.

C'est la personne qui compte garder le même style de vie et qui ne compte pas quitter son emploi tant que ses investissements ne lui permettent pas de couvrir son style de vie actuel : c’est le STANDARD FIRE. C’est finalement celui dont on parle le plus souvent quand on dit simplement FIRE : prendre sa retraite anticipée dès que l’on est indépendant financièrement, sans changer son style de vie ni son travail pour le moment.

Pour donner un ordre de grandeur, prenons le salaire brut moyen en France : 2988 € brut par mois, disons donc 3000 € brut par mois à se verser grâce à ses placements pour être FIRE.

 

 

Le quatrième degré de FIRE, c’est le FAT FIRE.

Le FAT FIRE consiste à obtenir un capital très conséquent de placement pour ensuite pouvoir en vivre de manière vraiment confortable, sans avoir à travailler à côté, et même en s’offrant un certain luxe et un style de vie aisé.

Pour donner des ordres de grandeur, l’objectif serait de se verser environ 5000 € brut par mois pour vivre aisément. On peut évidemment avoir plusieurs niveaux de FAT FIRE. Si le FAT FIRE a des enfants, des personnes à charge, un train de vie très onéreux, s’il vit en plein centre-ville de Paris, s’il veut s’offrir une voiture très chère, alors l’objectif sera bien plus que 5000 € par mois.

En gros, si vous êtes Fat FIRE, vous vivez confortablement sans emploi, puisque les revenus de vos placements couvrent largement vos dépenses. Le FAT FIRE, c’est réellement le rentier qui vit de ses placements. Évidemment, on parle d’un patrimoine très important et le FAT FIRE n’est pas forcément adapté à tout le monde.

 

 

L'indépendance financière et les degrés du FIRE

Finalement, on a parfois en tête que pour être FIRE et obtenir une certaine liberté financière, il faut gagner énormément, il faut un patrimoine très important. Alors, évidemment, un plus gros salaire, cela aide puisqu’on pourra mettre plus de côté pour investir.

Pour autant, le LEAN FIRE et le BARISTA FIRE sont des degrés du FIRE qui vous montrent le contraire, et qui montre le chemin pour que tout le monde, avec de la patience, du travail et de la rigueur, puisse prétendre à un certain degré du FIRE.

Aujourd’hui, je vois beaucoup de gens qui n’ont pas réellement de métier de rêve, qui cherche encore leurs voies, ou qui sont bloqués dans un travail qui ne leur plait plus. Il est clair que certains sont des FIRE mais ne le savent pas encore.

Je pense par contre que la majorité de ceux qui regardent mes vidéos sur YouTube se retrouve dans un des degrés du FIRE. D’ailleurs, n'hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous êtes plutôt LEAN, BARISTA, STANDARD ou FAT FIRE. Cela sera vraiment intéressant, je pense, de voir ce qui ressort dans vos réponses.

Par contre, au final, peu importe le degré de FIRE que vous souhaitez atteindre, les leviers que vous devez actionner pour atteindre cette liberté financière sont les mêmes. Et à mon sens, il faudra piocher des principes des différents degrés du FIRE.

Les différents leviers à actionner

Parlons d’abord de la règle la plus importante dans le monde du FIRE, la règle des 4 %. Elle suggère que le jour de votre retraite anticipée, si vous retirez uniquement 4 % par an de votre argent investi en bourse, alors il sera très improbable que vous veniez à manquer d’argent un jour.

Cette règle présente plusieurs limites, notamment la non-prise en compte de l’inflation qui peut s’accélérer, des impôts, la durée de votre retraite anticipée qui peut être assez longue, etc. J’ai rédigé un article complet sur comment vivre de ses revenus passifs grâce à la Bourse et sur la règle des 4 %. Je vous mets le lien juste ici.

Du coup, soyons conservateur et prenons plutôt la règle des 3 % dans la suite pour ne pas parler de chiffres irréalistes.

Maintenant, voyons tous les leviers à appliquer pour devenir FIRE, quelles solutions appliquer concrètement pour être libre financièrement, pour prendre sa retraite anticipée, et comment mettre toutes les chances de son côté.

La première chose à faire est de se poser quatre questions essentielles.

  • La première, c’est pourquoi devenir FIRE ? Prendre sa retraite anticipée et arrêter de travailler. Mais pour quoi faire ensuite ? La retraite anticipée doit avoir un objectif derrière, sinon vous allez très probablement beaucoup vous ennuyer ensuite et vous allez n’être que peu motivé pour y arriver réellement. La réponse à cette question est propre à chacun. Elle vous permettra de plus comprendre si vous plutôt LEAN, BARISTA, STANDARD ou FAT FIRE.

  • Il y a ensuite trois questions à vous poser, une fois que vous savez pourquoi vous cherchez le FIRE, c’est :

      • Combien vous gagnez ou allez gagner par mois ?
      • Combien vous dépensez par mois ?
      • Combien vous avez déjà mis de côté ?

    Avec les réponses a toutes ces questions, vous allez pouvoir déterminer quand votre FIRE sera possible.

    En prenant ce tableur, vous devez indiquer vos revenus mensuels, donc la réponse à la question “Combien vous gagnez par mois ?”. Imaginons 2000 € par mois. Ensuite, vous devez indiquer vos dépenses mensuelles, disons 1250 € par mois. Le tableur va directement calculer votre taux d’épargne. Dans cet exemple, il est de 37,5 %. Puis, vous devrez indiquer le capital que vous avez déjà, disons 10 000€.

Avec ces paramètres, vous épargnez ainsi 750 € par mois qui s’ajoutent mensuellement à votre patrimoine. Ensuite, il va falloir indiquer à quel rendement annuel vous réussissez à faire fructifier votre patrimoine global. Je parle ici de votre patrimoine tout en entier, et non uniquement votre capital en Bourse. Alors, disons un rendement 4,5 % par an.

Puis, le tableur va vous dire à partir de combien de patrimoine vous pourrez être FIRE selon la règle des 4 %, selon la règle des 3 % et selon la règle des 3 % avec une marge de sécurité de    10 %. Le tableur va ainsi vous dire à partir de combien de capital vous pourrez vous verser un revenu tous les mois grâce à vos investissements, un revenu du montant de vos dépenses mensuelles afin que votre style de vie soit 100 % payé par vos investissements. Ici, c'est pour obtenir 1250 € par mois.

Il faut donc ici un patrimoine de 375 000 € minimum avec la règle des 4 %, 500 000€ minimum avec la règle des 3 % et 550 000 € avec la règle des 3 % + une marge de sécurité de 10 %. Soyons conservateurs et retenons plutôt 550 000€.

Enfin, vous allez pouvoir déterminer dans combien de temps vous allez pouvoir être FIRE. En mettant 25 ans, on voit qu’on a un capital de 440 000€. C’est bon pour la règle des 4 %, mais pas la règle des 3 %. En mettant 30 ans, on valide toutes les règles.

Vous pouvez d’ailleurs télécharger ce tableur gratuitement pour faire vos propres simulations en fonction de votre situation et de vos objectifs.

Pour son utilisation, il faudra être assez conservateur pour ne pas croire à des simulations irréalistes. Donc, penser à bien compter toutes vos dépenses dans la ligne “Dépenses mensuelles” : impôts, frais exceptionnels, cadeaux de Noël, etc.

Penser aussi à être assez conservateur sur le rendement annuel du capital : certes, une partie de votre capital va être investie en Bourse, par exemple, mais une autre partie sera en cash, sur Livret A, en obligations, en fonds euros, etc.

Le Tableur Intérêts Composés Offert

Faites varier :

Obtenez directement la performance de vos investissements et le coût de la fiscalité !

3 astuces pour être FIRE le plus rapidement possible

 

  • La première chose à optimiser est la case “revenus mensuels” : combien vous gagnez tous les mois ? Évidemment, ce sera difficile d’optimiser ce paramètre pour certains. Il existe quand même quelques pistes pour d’autres : renégocier votre salaire, changer d’employeur pour obtenir une meilleure rémunération, changer de métier, commencer un side business, un business à côté de votre travail pour essayer de vous créer un complément de revenu, etc. À vous de voir quelles pistes d’amélioration vous pouvez mettre en place.

Si ici on passe de 2000 € par mois à 2500 € par mois, alors on atteint le FIRE le plus contraignant avec la règle des 3 % + la marge de sécurité en 22 ans au lieu de 30 ans. On vient tout de même de gagner 8 ans de FIRE.

  • La deuxième chose à optimiser, c’est la case “dépenses mensuelles” : il s’agit donc de mieux et de plus épargner. Diminuer ses dépenses à un double effet sur votre FIRE :

      1. premièrement, vous allez plus épargner, et donc faire grossir votre patrimoine plus rapidement
      2. deuxièmement, vous allez baisser votre train de vie, donc diminuer les revenus que devront vous donner vos placements, donc abaisser le capital nécessaire pour devenir FIRE, donc abaisser le nombre d’années avant d’être FIRE

    Si on reprend le tableur et qu’on passe de 1250 € à 1000 € de dépenses, le patrimoine nécessaire pour être FIRE a bien diminué, et notre capital final a bien augmenté, puisqu’on a plus épargné et investi. On passe ainsi à 16 ans avant d’être FIRE au lieu de 20 ans.

  • Enfin, la dernière chose à optimiser, c’est le rendement annuel de votre capital. Pour cela, vous devez apprendre à bien investir et à faire fructifier votre argent. Dans le monde du FIRE, les deux piliers majeurs d’investissement sont l’immobilier locatif et la Bourse. La Bourse est une superbe idée pour commencer vu que cela demande 10 € seulement pour commencer et une connexion internet.

Sans stratégie d’investissement, votre portefeuille une fois FIRE va vite s’épuiser si vous y piocher dedans tous les mois. Au contraire, si vous savez optimiser votre capital et vos investissements, vous allez premièrement accélérer votre quête du FIRE et deuxièmement avoir un patrimoine qui continue de grossir même une fois FIRE. C’est l’étape obligée pour tout bon FIRE.

4 limites au mouvement FIRE à prendre en compte.

C’est très important de les considérer si vous ne voulez pas finir sans capital sur vos différents placements et sans emploi, car vous étiez censé être indépendant financièrement.

  • La première limite, c’est qu’un des premiers principes pour être FIRE, c’est d’augmenter son taux d’épargne pour pouvoir investir le plus possible. Alors, quand on gagne 5000 € par mois, c’est assez facile d’épargner 80 % de ses revenus : soit 4000 € par mois d’épargne et 1000 € de dépenses. Mais il ne faut pas oublier que le salaire médian net en France est de 1789 € par mois. Épargner 80 % de 1789 € par mois, c’est vivre avec 350 € par mois. C’est quand même beaucoup plus compliqué. C’est la première limite du FIRE qui demande tout de même des revenus importants, au moins pour le FAT FIRE.

    On a parfois l’impression que le mouvement FIRE oublie la situation de la majorité de personnes. Il n’empêche qu’il amène tout de même une certaine motivation et un mouvement d’émancipation, même pour les personnes avec des revenus modestes qui vont plutôt chercher un LEAN FIRE ou un BARISTA FIRE.

  • La seconde limite du mouvement FIRE est que nos investissements peuvent être volatils, c'est-à-dire qu'ils peuvent perdre de la valeur rapidement. Nous pouvons aussi prendre de mauvaises décisions d’investissement, parfois au pire moment. C’est pourquoi il faut faire attention, il faut appliquer les bons principes d’investissement, comme la diversification par exemple. Et il ne faut jamais paniquer ou laisser ses émotions entrer dans l’équation. Prévoyez une marge de sécurité dans votre plan de FIRE, puis évidemment une épargne de précaution.

  • La troisième limite du FIRE c’est que le mode de vie imposé par le frugalisme peut rapidement devenir un cauchemar. On voit de temps en temps des reportages sur le mouvement FIRE où un couple se sépare parce que le mari a acheté des radis bio quelques centimes trop chers. Il ne faut pas tomber dans cette caricature et dans le piège de la dictature du taux d’épargne. Le FIRE est une quête de liberté et de diminution des contraintes. Il ne faut pas s’exiger des règles drastiques où vous allez être mal dans votre peau pendant toute votre quête du FIRE. En plus, le jour où vous serez vraiment FIRE, ça ne mettra pas un terme à cette spirale des économies et vous ne serez surement pas plus heureux.

  • La quatrième limite du FIRE, en tout cas en France, est que si vous ne travaillez plus et touchez uniquement des revenus issus du capital, alors vous ne cotisez plus à la retraite, vous ne validez plus des trimestres. Soyez prudent donc : dans le cas où un jour, vous souhaitez redevenir salarié et prétendre à la retraite par répartition, vous aurez potentiellement beaucoup de trimestres à rattraper. Dans le même temps, aujourd’hui, se reposer exclusivement sur la retraite prévue par l’État est aussi très dangereux : l’âge de la retraite est de plus en plus repoussé, le système est déséquilibré avec 1,4 actif qui travaille pour un retraité contre 4 actifs par retraités dans les années 60.

Age moyen de départ à la retraite
Age moyen de départ à la retraite
Evolution-ration-actifs-cotisants-retraités
Évolution du ratio actifs cotisants/retraités

Pour votre FIRE, soyez alors plutôt conservateur. Vous verrez que même en devenant conservateur, on peut faire des choses très intéressantes pour son avenir financier.

Livre ETF Bourse avec bon sens de S'investir
Mon livre offert !

5 minutes par mois pour s'enrichir durablement grâce à la bourse et aux ETF.

+ de 200 avis Amazon
4.7/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AVERTISSEMENT :

Toutes les informations trouvées sur ce site, y compris les  documents, idées, opinions, points de vue, prédictions exprimées ou implicites, sont uniquement destinées à des fins d’information, de divertissement ou d’éducation et ne constituent pas un conseil en investissement. Considérez la pertinence de ces informations au regard de vos objectifs, de votre situation financière et de vos besoins, et demandez conseil à un professionnel le cas échéant. Matthieu Louvet – S’investir n’assume aucune responsabilité quant à toute décision d’investissement, de désinvestissement ou de conservation prise par l’investisseur sur la base de ces informations. Toutes les informations sur les performances sont historiques et ne constituent pas une garantie de résultats futurs. L’investissement est soumis à des risques, notamment la perte éventuelle du capital. Vous devez lire le Prospectus et le DICI avant d’investir. Aucune partie de ces documents/ressources/articles ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit, ou mentionnée dans toute autre publication, sans l’autorisation écrite expresse de Matthieu Louvet S’investir.

Recevez gratuitement votre kit d’investisseur ! Inclus :

  • L’Excel Intérêts Composés et Fiscalité pour simuler vos placements
  • Le livre “La Bourse avec bon sens” pour construire votre portefeuille d’ETF
  • Le Guide des 7 principes de l’investisseur gagnant
  • Ma newsletter privée d’une communauté de plus de 30 000 personnes
La bourse avec bon sens - Ebook ETF

Apprenez à épargner et investir en bourse efficacement

Recevez mon livre gratuitement

S'investir

Les mails privés de S'investir

La Bourse et les ETF accessibles à tous

Les stratégies avancées & les principes simples pour booster vos performances, diminuer vos risques et battre plus de 97% des investisseurs à long-terme.

Pas de spam | Confidentialité garantie | Possibilité de se désabonner à tout moment
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de vous inscrire à la newsletter pour être informé des nouveaux contenus de S’investir, des produits de ce site, et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.

Recevez mes meilleurs conseils et analyses gratuitement par mail
(épargne, investissement, bourse, ETF, fiscalité, crypto …)

Le but ? Développer votre patrimoine financier, vos connaissances, minimiser vos risques et maximiser vos performances.