Comment atteindre l’indépendance financière en 2024 ? Le Guide Complet

L'indépendance financière à votre portée ? Découvrez notre guide ultime 2024 et les 11 étapes essentielles devenir indépendant financièrement.
Matthieu Louvet
Matthieu Louvet
atteindre l'indépendance financière S'investir Guide complet
Table des matières
Formation 100% offerte

Apprendre à investir en Bourse, protéger votre avenir financier et générer des revenus passifs
(même en partant de zéro et sans connaissance).
OFFERT

Qui parmi vous a déjà souhaité acquérir sa propre indépendance financière et de sortir du monde traditionnel du salariat, ou au moins en partie ? Vous aimeriez reprendre le contrôle de vos finances et ressentir moins de stress au quotidien ? 

Pour que vous puissiez vous rapprocher de cet objectif, nous allons voir 11 actions concrètes à mettre en place, en particulier :

  • apprendre à investir ;
  • maîtriser les intérêts composés ;
  • se créer des revenus passifs. 

Comprendre ce qu’est l’indépendance financière

L’indépendance financière est une situation dans laquelle votre train de vie est couvert par vos revenus passifs.

Mais qu’est-ce qu’un revenu passif ?

Il s’agit d’un revenu du capital, c’est-à-dire qui provient des investissements que vous avez mis en place. On appelle cela un revenu « passif », car vous avez relativement peu d’efforts à fournir pour maintenir ce revenu. 

En revanche, vous devrez fournir des efforts à la création de ce revenu passif :

  • se former correctement pour maîtriser l’investissement ;
  • prendre le temps de se renseigner sur un ETF, une SCPI, etc. ;
  • acheter votre premier titre financier. 

En accumulant plusieurs sources de revenus passifs conséquentes, vous aurez peut-être la possibilité de : 

  • prendre un temps partiel au lieu d’un temps plein, pour subvenir à vos besoins ;
  • être serein pour effectuer une reconversion professionnelle sur plusieurs mois ;
  • pourquoi pas vivre de vos rentes, si vous êtes assez patient et que vous disposez d’un capital important. 

Toutefois, selon les objectifs et les envies de chacun, on peut retrouver d’autres définitions de l’indépendance financière. En voici quelques exemples :

  • avoir assez d’épargne pour faire face aux difficultés et imprévus du quotidien ;
  • toucher des revenus réguliers et stables ;
  • sentir que l’on maîtrise ses finances personnelles ;
  • subvenir aux besoins de ses proches dépendants (enfants, parents en maison de retraite, etc.) ;
  • acquérir votre résidence principale ;
  • disposer d’une retraite confortable ou choisir de partir plus tôt à la retraite.

↪️ Comme vous le voyez, il existe énormément de définitions. C’est donc à vous de définir ce que l’indépendance financière représente pour vous. 

Voyons dès maintenant les 11 étapes essentielles à mettre en place pour vous rapprocher de la liberté financière. 

1 – Réaliser le bilan de vos finances actuelles

Il est impossible d’atteindre l’indépendance financière sans réaliser un bilan sur vos finances actuelles. Certes, ce n’est pas la tâche la plus agréable à effectuer, mais c’est une étape primordiale pour bien démarrer.

Posez-vous ces questions pour connaître votre patrimoine

Voici ce que vous devrez connaître et mesurer :

  • Combien vous gagnez d’argent chaque mois ?
  • Combien vous en dépensez tous les mois ?
  • À combien s’élève votre épargne mensuelle ?
  • Quel est le montant de votre épargne disponible immédiatement ?
  • À combien s’élève votre patrimoine global ?
  • Quel est le montant de vos dettes ?

Cela est très important, car comme dit le proverbe :

Il est impossible d’améliorer ce que l’on ne mesure pas.

D’ailleurs, si vous voulez suivre votre patrimoine facilement et efficacement, je vous recommande de jeter un œil au logiciel de suivi patrimonial Finary.

Définissez le montant que vous allez épargner mensuellement

Il faudra ensuite déterminer le montant que vous allez épargner chaque mois, en fonction de vos objectifs et de vos ressources financières.

Par exemple, si vous gagnez 2 500 € par mois et que vos frais fixes sont de 1 500 € par mois, il vous restera 1 000 € de frais variables mensuels. 

Sur ce montant, vous pourriez décider d’épargner 25 %, soit 250 euros par mois. Cette somme représenterait également 10 % de vos revenus. 

↪️ Une fois que vous aurez effectué toutes ces tâches, vous pourrez aller plus loin dans la gestion de vos dépenses en :

  • anticipant les coups durs (grâce à votre épargne de sécurité) ;
  • évitant les découverts ;
  • prêtant attention aux achats inutiles.

Si vous voulez connaître d’autres astuces du même acabit, voici 25 conseils pour économiser beaucoup d’argent.

2 – Se créer un fonds de sécurité en épargnant régulièrement

Pour vivre sereinement et ne pas avoir à vivre au centime près, il est essentiel de se constituer un fonds de sécurité. On appelle cela aussi un fonds d’urgence ou une épargne de précaution.

Épargnez pour votre fonds de sécurité

À titre personnel, je vous recommande d’avoir 3 à 6 mois d’avance sur vos dépenses en épargne de précaution. Il est capital de ne pas sauter cette étape.

En effet, les investissements dans des placements plus rémunérateurs, sont également risqués et fluctuent beaucoup sur le court terme. Pour que le placement soit rémunérateur, il faut donc investir sur un horizon d’investissement plus long. Par exemple, en bourse, il ne faut pas retirer avant une dizaine d’années !

Cette épargne vous permet donc de ne pas piocher dans vos investissements, ce qui vous permet de rester investi pendant plusieurs années. 

Ensuite, vous pourrez investir votre capital dans des placements plus rémunérateurs qu’un livret A, tels que :

  • les ETF ;
  • les SCPI ;
  • le crowdfunding immobilier.

Le but de cette réserve d’argent est de faire face aux imprévus du quotidien. Par exemple, votre chaudière tombe en panne, vous devez réparer votre voiture, ou encore des frais médicaux pour une opération dentaire, etc.

Par ailleurs, imaginez que vous n’avez aucune épargne, et que brutalement, vous perdez votre travail. Vous allez vous retrouver en grande difficulté et vous serez obligé de contracter un prêt.

Ce dernier devra être remboursé et vous devrez payer des intérêts dessus. Ainsi, quand vous n’avez pas d’épargne de précaution, l’avenir peut paraître inquiétant et cela augmente vos chances de vous appauvrir.

Commencez à épargner le plus rapidement possible

Épargner chaque mois quelques dizaines ou centaines d’euros est une excellente habitude à mettre en place dès que possible. Il faut le voir comme un investissement qui vous évitera des problèmes à l’avenir. Même si vous ne pouvez épargner qu’un faible montant, c’est toujours mieux que rien.

Par exemple, si vous mettez 50 euros de côté par semaine pendant un an, cela vous donnerait 2 600 € à la fin de l’année. Et 13 000 € au bout de 5 ans !

Un conseil qui est relativement connu (car il est très efficace), c’est de vous payer en 1ᵉʳ. C’est-à-dire que dès que vous encaissez votre salaire, vous virez de l’argent sur un compte épargne. Vous pouvez même faire un virement automatique pour ne pas avoir à y penser.

Alors que si vous attendez la fin du mois pour épargner, il ne vous restera plus grand-chose, puisque vous aurez tout dépensé.

3 – Surveiller attentivement vos dépenses mensuelles

Que ce soit pour constituer un fonds de sécurité ou un capital pour vos investissements futurs, vous devez prêter attention à vos dépenses et les suivre au mieux. De ce fait, élaborer votre budget est une étape essentielle. Et cela pour 2 raisons : 

  1. en dépensant moins, vous pourrez épargner plus. Ainsi, vous pourrez également investir plus d’argent, et indirectement générer plus de revenus passifs ;
  2. votre train de vie sera également moins important, donc les revenus passifs que vous devrez générer seront plus faibles. Par conséquent, vous atteindrez plus rapidement votre objectif.

Suivez vos dépenses durant 30 jours minimum

Pour bien commencer, vous pouvez suivre vos dépenses pendant 30 jours pour étudier votre situation financière actuelle. Il faudra prendre note de toutes vos dépenses et de l’ensemble de vos revenus.

Pour cela, la plupart des banques en ligne proposent de catégoriser vos dépenses automatiquement. Sinon, vous pouvez aussi passer par des applications comme Bankin’ pour suivre vos dépenses au quotidien.

Il faudra aussi séparer :

  • les frais fixes qui sont prévisibles et récurrents (loyers, assurances, vêtements, courses, impôts, etc.) ;
  • des frais variables qui sont flexibles (vêtements, vacances, sorties, loisirs, etc.).
Indépendance financière : suivi de vos dépenses avec l'application Bankin'
Présentation de l'application Bankin' pour suivre votre budget

Dépensez moins que ce que vous gagnez pour vous enrichir

Si vous vous rendez compte que vous dépensez plus que ce que vous gagnez, il est temps d’y remédier. Sinon, cela signifie que vous vous appauvrissez tous les mois. Comme vous vous en doutez, ce n’est pas de cette façon que vous allez atteindre l’indépendance financière.

Dans ce cas, soit vous devrez diminuer votre train de vie, soit vous devrez trouver un moyen d’augmenter vos revenus. Si vous êtes motivé, vous pouvez même faire les deux en même temps !

➡️ On peut croire qu’être à découvert n’arrive pas si souvent. Mais une étude de Statista réalisée de 2016 à 2017 a démontré que 60 % des Français se retrouvaient dans cette situation au moins 1 fois par an.

Étude de Statista des personnes à découvert en France
60 % des Français dans le rouge au moins 1 fois par an - Source : Statista

4 – Maîtriser la puissance de l’effet cumulé

Soyons clairs, les grandes récompenses ne viennent pas de grandes révolutions ni de beaux et longs discours. Mais plutôt de petites actions et des choix que vous faites au quotidien. Sur le long terme, ceux-ci vous rapporteront d’immenses dividendes : c’est ce que l’on appelle l’effet cumulé. 

Privilégiez toujours le long terme

Est-ce que vous préférez que l’on vous offre maintenant 1 million d’euros ou un centime qui double de valeur chaque jour pendant 30 jours ?

La plupart des interrogés choisiraient la première solution, car elles préfèrent obtenir un gain immédiat. Cela est plus confortable et rassurant.

Mais, si vous choisissez la deuxième solution, vous ne toucherez que 5,12 € le 10ᵉ jour, 5 242 € le 20ᵉ jour, et 1 342 177 € le 28ᵉ jour.

Le 30ᵉ jour, vous toucherez 5 368 709 € durant cette journée. Tandis que votre gain total sera à plus de 10 millions d’euros.

Je parie qu’en ayant cette information, vous serez prêt à attendre 30 jours, pour obtenir 10 fois plus de gains ?

Mouvement FIRE : un centime doublé tous les jours pendant 30 jours
Un centime doublé tous les jours pendant 30 jours

Commencez le plus tôt possible à investir

En investissement, plus vous commencez tôt, plus l’effet à long terme sera puissant. Par exemple, une personne qui commence à 20 ans épargnera beaucoup moins qu’une personne qui commence à 40 ans pour le même résultat.

Il faudra en moyenne épargner 2 fois plus, tous les 10 ans de « retard », pour atteindre le même résultat, soit 4 fois plus si vous commencez 20 ans plus tôt.

Mais pourquoi l’écart se creuse-t-il autant ?

Parce que les intérêts produits sont capitalisés. Ce qui veut dire qu’ils sont ajoutés au capital initial et contribuent à l’accumulation de nouveaux intérêts. On parle alors d’intérêts composés.

La différence entre les intérêts simples et composés pour votre liberté financière
La différence entre les intérêts simples et composés

Découvrez un exemple concret des intérêts composés

Prenons un exemple, disons que vous investissez 400 euros par mois, sur un ETF qui a un rendement de 7 % par an pendant 30 ans.

➡️ Voici ce que l’on obtient :

Durée de temps de l'investissement
Le montant investi initialement
Votre patrimoine total
 ⏳ Au bout d'un an
4 800 €
4 957 €
⏳ Au bout de 10 ans
48 000 €
69 233 €
⏳ Au bout de 20 ans
96 000 €
208 370 €
⏳ Au bout de 30 ans
144 000 €
487 988 €

Maintenant, vous voyez la puissance des intérêts composés. Au bout de 30 ans, vous avez multiplié par 3 votre investissement initial. Investir tous les mois sur plusieurs années, cela demande beaucoup de discipline et de patience, mais ça vaut le coup !

5 – Apprendre à investir correctement

En général, investir fait peur au début. Tu penses peut-être que c’est une activité réservée à une élite, aux ultrariches ou aux traders professionnels. Mais il n’en est rien. D’ailleurs, il n’a jamais été aussi simple d’investir qu’aujourd’hui. 

Investissez de la bonne façon

Ce que vous devez garder en tête, c’est que dès que vous investissez, vous prenez un risque sur votre argent. Mais, cela va de pair avec le rendement. Vous ne pouvez pas bénéficier d’un rendement important sans un risque important.

Toutefois, il existe des méthodes et des types d’investissements moins risqués que d’autres, mais qui sont tout de même rémunérateurs. Ainsi, le but va être d’obtenir le meilleur rapport rendement/risque sur vos investissements. De ce fait, vous gagnerez de l’argent tout en « sécurisant » votre capital.

D’ailleurs, dans les paragraphes suivants, je vous en dirais plus sur l’investissement en bourse et en immobilier. 

Diversifiez vos investissements au maximum

Tout l’argent dont vous n’avez pas besoin à court ou moyen terme, vous pourrez l’investir. Voici quelques classes d’actifs sur lesquelles vous pouvez investir votre argent :

  • les ETF actions ;
  • les ETF obligataires ;
  • l’immobilier physique ;
  • les SCPI ;
  • le crowdfunding immobilier ;
  • les cryptomonnaies ;
  • et bien d’autres…

Lors de votre apprentissage, vous allez vite comprendre qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Vous devrez diversifier votre argent dans plusieurs classes d’actifs. 

Revenu passif : performance de plusieurs classes d'actifs pendant 15 ans
Performance de plusieurs classes d'actifs pendant 15 ans

Pourquoi ?

Parce que cela diminuera les risques et la volatilité de votre portefeuille. En effet, plus les actifs que vous détenez sont décorrélés les uns des autres, plus votre portefeuille est équilibré et plus la volatilité est réduite.

Dans l’immobilier, l’essentiel c’est « emplacement, emplacement, emplacement. »
Un mantra similaire sur l’investissement devrait être « diversification, diversification, diversification ».

6 – Profiter des marchés financiers pour bâtir votre liberté financière

L’un des piliers pour faire fructifier votre argent est l’investissement en bourse. Ce marché financier vous permet de soutenir des entreprises du monde entier tout en fructifiant votre argent. 

En bourse, il n’existe qu’une seule façon de gagner de l’argent : acheter une action à un prix bas et la revendre plus chère. C’est ce que l’on appelle une plus-value.

Vous connaissez peut-être les actions à dividendes ? Un dividende représente une partie des bénéfices générés par l’entreprise qui sont directement reversés à l’actionnaire. Mais, contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas d’un revenu ! 

En effet, lorsque vous touchez un dividende, le montant de celui-ci est retranché du cours de l’action. C’est simplement un transfert d’argent du cours de l’action vers votre compte d’investissement. 

De plus, vous pouvez investir dans des actions 1 par 1, mais vous avez aussi la possibilité d’opter pour des fonds d’investissements. Ces derniers regroupent plusieurs dizaines, voire centaines d’actions d’un même secteur géographique. On appelle ces fonds des ETF. 

Investir pour des ETF comporte beaucoup d’avantages. Il s’agit d’une stratégie plus rentable et moins risquée que la sélection d’actions. En outre, cette méthode d’investissement est appuyée par des études académiques et des preuves scientifiques. On appelle cela l’Evidence Based Investing (EBI).

↪️ Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter le guide pour investir en ETF.

Mais en plus de la bourse, il existe également une autre classe d’actifs très connue : l’immobilier. Découvrons dès maintenant les différentes façons d’investir dans la pierre. 

7 – Investir dans l’immobilier pour vous générer des revenus passifs

L’immobilier est l’investissement préféré des Français, loin devant la bourse. Il s’agit d’un type d’investissement incontournable lorsque l’on souhaite atteindre la liberté financière. 

Lancez-vous dans l’immobilier locatif

La façon la plus connue d’investir dans l’immobilier est sans aucun doute l‘immobilier locatif.

Cette méthode d’investissement est très intéressante, car vous pouvez investir à crédit, avec un effet de levier très important. Ainsi, vous pouvez emprunter une somme importante auprès d’une banque pour financer votre bien immobilier.

Ce qui n’est pas le cas de la bourse, par exemple, où l’on ne peut investir qu’avec ses fonds propres. 

Toutefois, l’immobilier locatif est loin d’être un investissement passif. Vous devrez y consacrer beaucoup de temps pour la gestion de vos biens : 

  • sélectionner un bien rentable ;
  • négocier un emprunt bancaire auprès de la banque ;
  • gestion des locataires ;
  • aménagement et travaux.

Cependant, si vous êtes à la recherche de revenus passifs, il existe 2 autres types d’investissements en immobilier passifs : 

Optez pour des investissements en SCPI

Tout d’abord, une SCPI (pour Société Civile de Placement Immobilier) est une société qui collecte l’argent de nombreux investisseurs. Puis, avec ce capital, elle investit dans plusieurs biens immobiliers locatif. De votre côté, vous percevez des loyers provenant de ces biens tous les trimestres.

L’investissement en SCPI est très intéressant, car vous pouvez investir de façon passive. Ces sociétés ont comme autre avantage d’apporter une diversification importante : 

  • géographique : les biens se situent en France et/ou à l’étranger ; 
  • en biens locatifs : bureaux, commerces, logements, établissements de santé, etc. 

Participez à des projets de crowdfunding immobilier

En plus des SCPI, vous pouvez également investir en immobilier sous forme de crowdfunding (ou financement participatif en français).

Dans ce type d’investissement, un porteur de projet souhaite emprunter de l’argent directement auprès d’investisseurs particuliers, comme vous et moi. Pour ce faire, le porteur de projet passe par une plateforme de crowdfunding, où de nombreux investisseurs sont prêts à investir leur capital. 

De votre côté, vous avez accès à plusieurs projets immobiliers ainsi qu’à toutes leurs données importantes. Vous analysez et sélectionnez les projets les plus prometteurs, puis vous investissez dans le projet.

Vous toucherez ensuite des intérêts régulièrement et vous serez remboursé à la fin du prêt. Vous ne détenez pas directement le bien immobilier, mais vous détenez des obligations d’entreprises immobilières.  

L’intérêt du crowdfunding est que vous pouvez diversifier facilement et rapidement, en investissant dans plusieurs projets simultanément. De plus, tout comme les SCPI, une fois que vous avez effectué votre travail de recherche, vous n’avez pratiquement plus rien à faire. 

8 – Se remettre en question régulièrement pour progresser

Si vous avez pour ambition d’atteindre l’indépendance financière, vous allez peut-être vous sentir pousser des ailes. Vous aurez envie d’essayer beaucoup de choses différentes et vous risquez de vous perdre.

↪️ Pour éviter de vous éparpiller dans tous les sens, il est important de se remettre en question régulièrement, en se demandant :

  • Est-ce que ma stratégie est la bonne ?
  • Est-ce que mes objectifs sont trop ambitieux, ou au contraire, est-ce que je vise trop bas ?
  • Ce que je fais est-il vraiment efficace ?
  • Que me manque-t-il pour me rapprocher de mes objectifs ?

La remise en question est difficile, mais c’est une preuve de maturité et d’humilité. Comme vous n’êtes pas sûr de tout savoir, vous êtes toujours prêt à apprendre de nouvelles choses. Et vous gagnerez beaucoup de temps par rapport aux personnes qui croient tout le temps avoir raison.

De plus, en vous remettant en question régulièrement, vous vous rendrez compte de vos erreurs et vous en tirerez des leçons. N’oubliez pas que ce n’est pas grave de changer son approche. Du moment que vous persévérez et que vous avez toujours la motivation d’atteindre vos objectifs, vous finirez par y arriver !

9 – Trouver les bonnes informations pour investir correctement

Dénichez les sources d’informations fiables

Pour trouver de bonnes sources d’informations, vous avez énormément de possibilités qui s’offrent à vous. Vous pouvez vous former par l’intermédiaire :

  • d’un blog ;
  • d’une chaîne YouTube ;
  • de livres ;
  • de formations ;
  • etc. 

Mais attention, tous les formateurs ne se valent pas ! Prenez le temps de vérifier plusieurs éléments avant de faire confiance à un formateur, notamment : 

  • son expertise dans le domaine de l’investissement ; 
  • ses certifications / diplômes éventuels ; 
  • sa réputation en ligne ;
  • l’avis de ses abonnés et de ses clients.

Un conseil : privilégier la qualité à la quantité. Parce que si vous suivez les conseils de 10 personnes en même temps, elles risquent de se contredire. Ainsi, il vaut mieux choisir qu’une à 2 sources d’informations sérieuses et appliquer leurs conseils.

↪️ Concernant l’investissement et la création de revenus passifs, si vous voulez accélérer votre apprentissage, j’ai créé une formation 100 % offerte

Dans celle-ci, vous apprendrez à : 

  1. générer des revenus passifs ; 
  2. apprendre à investir en bourse grâce aux ETF ; 
  3. protéger votre avenir financier.

Osez demander conseils aux les autres investisseurs

Peut-être que dans votre entourage, vous connaissez quelqu’un qui a accompli ce que vous recherchez ? À savoir prendre en main ses finances personnelles, investir en bourse et/ou dans l’immobilier. 

Si c’est le cas, prenez votre courage à deux mains et demandez-lui comment il a fait. Normalement, ça devrait bien se passer. La plupart des personnes adorent se rendre utile et partager leurs expériences. 

Vous serez étonné du temps que cette personne vous fera gagner grâce à ses conseils. 

L’homme sage apprend de ses erreurs. L’homme plus sage apprend des erreurs des autres.

Voyons dès à présent pourquoi il est essentiel de s’entourer des bonnes personnes pour vous rapprocher de la liberté financière

10 – Prêter attention à votre entourage pour le bien de vos finances

On dit souvent que l’on est la moyenne des 5 personnes que l’on côtoie le plus. Que ce soit en termes :

  • d’accomplissement ;
  • de revenus ;
  • de santé ;
  • de bonheur ;
  • etc.

Soyez sélectif dans votre entourage pour investir en bourse

Avec un entourage médiocre, on peut rapidement subir un style de vie déplorable. Tandis qu’avec un entourage de qualité qui vous pousse vers le haut, vous pouvez transformer votre vie.

Par exemple, si 4 des 5 personnes dans votre entourage proche investissent en Bourse, je parie que dans peu de temps, vous aussi, vous investirez sur les marchés financiers !

De plus, comme nous sommes des êtres sociaux et assez influençables, si votre entourage vous décourage d’atteindre l’indépendance financière, vous allez finir par les croire.

De ce fait, il est important de partager vos objectifs les plus ambitieux qu’à certaines personnes : uniquement celles qui vous comprendront et vous encourageront.

Rencontrez de nouvelles personnes pour investir convenablement

Si vous vous dites que personne dans votre entourage ne comprendrait votre objectif, alors je vous conseille de rencontrer de nouvelles personnes qui pensent comme vous. 🤝

Ces personnes vous apporteront un soutien précieux et vous mèneront à des opportunités intéressantes, que ce soit professionnellement ou personnellement. Dites-vous bien que personne n’a jamais réussi tout seul et n’a rien accompli de grand sans être entouré !

En résumé, soyez sélectif dans votre entourage. Restez à distance des personnes négatives ou de celles qui vous promettent monts et merveilles (par exemple en investissant dans la prochaine cryptomonnaie à la mode).

Votre entourage vous aidera à persévérer quand votre aventure sur le chemin de l’indépendance financière se compliquera. Parce que, bien sûr, ça va être difficile. Vous allez mettre du temps pour atteindre cet objectif. 

11 – Monétiser vos services et créer votre entreprise

Pour commencer à vous créer des revenus supplémentaires, une solution est de monétiser vos compétences en devenant freelance.

Quand vous êtes freelance, vous travaillez pour votre compte. Vous accomplissez des missions pour le compte de particuliers et/ou d’entreprises. Par ailleurs, vous pouvez choisir quand et où vous voulez travailler, ainsi que les missions qui vous plaisent le plus.

Il existe énormément de compétences monétisables en freelance. Vous avez :

  • la rédaction web ;
  • le marketing digital ;
  • du montage vidéo ;
  • de la conception de site web ;
  • etc.

Tout ça pour dire que vous avez forcément une ou plusieurs compétences que vous pouvez monétiser. 💸

Ainsi, vous devrez trouver votre équilibre entre ce que vous aimez faire, ce pour quoi vous êtes bon et combien le marché peut vous rémunérer pour vos missions. On parle parfois du concept du hérisson de Niall Doherty, ou du terme japonais Ikigaï.

Schéma représentant l'ikigai (ou la raison d'être en français).
Schéma représentant l'ikigai (ou « raison d'être » en français)

Ce qui est pratique avec la freelance, c’est que vous pouvez cumuler cette activité avec une activité salariée. Et cela, du moment que votre activité de freelance n’est pas en concurrence directe avec votre entreprise. Sinon, cela est considéré comme de la concurrence déloyale.

Pour déclarer votre activité de freelance, vous pouvez ouvrir une micro-entreprise gratuitement. Cela prend peu de temps et les démarches administratives sont simplifiées au maximum. En tant que freelance, vous pouvez également créer une société, comme une EURL ou une SASU.

Chaque statut a ses avantages et ses inconvénients. Mais, en général, la micro-entreprise est la meilleure solution si vous débutez en tant que freelance.

La freelance ne constitue qu’une solution parmi tant d’autres. Vous pouvez très bien créer une auto-entreprise ou une société pour :

  • créer un blog ;
  • gérer un commerce de proximité ;
  • monter une start up ;
  • etc.

↪️ NB : Le statut d’indépendant n’est pas forcément adapté à tous les profils et n’est pas à idéaliser. En effet, certaines personnes sont plus à l’aise en étant salarié. Elles ne sont pas obligées de changer de statut pour se rapprocher de la liberté financière. 

Savoir lorsque l’on a atteint l’indépendance financière

Cela correspondra au moment où votre train de vie courant est entièrement couvert par vos revenus passifs. Il existe aussi un mode de calcul du ratio d’indépendance financière.

Divisez vos revenus passifs par vos dépenses mensuelles

Il suffit de diviser les revenus passifs par vos dépenses mensuelles. Si votre ratio est supérieur à 1, vous avez atteint l’indépendance financière.

Prenons un exemple. Si vos revenus passifs sont de 3 000 euros et que vos charges mensuelles sont de 1 500 euros, votre ratio est de 2 (3 000 / 1 500). Dans ce cas, vos revenus passifs sont deux fois plus élevés que vos charges mensuelles.

Connaissez-vous le mouvement FIRE ?

D’ailleurs, sachez que vous n’êtes pas seul dans cette quête de liberté financière. Il existe le mouvement FIRE (Financial Independance Retire Early). Ce mouvement regroupe les personnes qui sont motivées à se créer des revenus passifs, dans le but de pouvoir partir à la retraite avant 62 ans. 

Le mouvement FIRE comporte également plusieurs définitions, tout comme la liberté financière. Donc, selon ce que vous recherchez, vous pourrez atteindre votre objectif plus ou moins rapidement. 

Ne pas croire en l’indépendance financière en 24h (trading, MLM, etc.)

Une chose est sûre, l’indépendance financière ne se crée pas en 24 h. Il faut viser le long terme. Vous n’allez pas vous bâtir un patrimoine en quelques jours, en faisant du trading ou en effectuant un « gros coup ».

Si vous pensiez atteindre l’indépendance financière de cette façon, c’est sûr que vous foncez droit dans le mur. Toutes les choses qui en valent la peine mettent du temps à se créer et l’indépendance financière en fait partie. 

Il faut éviter de faire confiance aveuglément dans les « projets super cools qui rendent millionnaire ». Informez-vous et prenez du recul sur un projet avant de vous y engager. Si vous avez le moindre doute, n’y mettez pas un seul centime. 

De plus, ne tombez pas dans l’appât du gain :

  • du trading ;
  • des effets de levier ;
  • des systèmes pyramidaux types MLM (Multi Level Marketing).

Vous finirez toujours perdant. ❌

Schéma représentant le fonctionnement d'un MLM : Multi-Level Marketing
Schéma représentant le fonctionnement d'un MLM : Multi-Level Marketing

Atteindre l’indépendance financière ne dépend que de vous

Vous êtes le seul responsable de vos choix. Atteindre l’indépendance financière ne dépend que de vous. Personne d’autre ne pourra mettre en place des actions pour vous aider.

Voici un récapitulatif des 11 étapes essentielles à suivre pour atteindre la liberté financière : 

Ce n’est pas un objectif facile à atteindre, pour autant cela n’est pas impossible. Toutefois, vous devrez y consacrer beaucoup de temps et d’efforts.

↪️ Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez accéder à ma formation offerte. Celle-ci vous permettra :

  • d’apprendre à investir en bourse grâce aux ETF ; 
  • de générer des sources de revenus passifs ;
  • mettre toutes les chances de votre côté pour atteindre votre liberté financière grâce à l’investissement. 
Formation Offerte
formation offerte

APPRENEZ À INVESTIR POUR VOTRE AVENIR FINANCIER
(même en partant de zéro).

L’indépendance financière est une situation dans laquelle votre train de vie est couvert par vos revenus passifs. Ainsi, vous n’êtes pas obligé de courir après l’argent et de travailler pour subvenir à vos besoins.

Toutefois, selon les objectifs et les envies de chacun, on peut retrouver d’autres définitions de l’indépendance financière (épargne importante, avoir sa résidence principale, profiter d’une retraite confortable, etc.).

Pour savoir si vous avez atteint l’indépendance financière, il existe un ratio spécifique.

Il suffit de diviser les revenus passifs par vos dépenses mensuelles. Si ce ratio est plus grand que 1, vous avez atteint l’indépendance financière.

Il existe de nombreuses actions à mettre en place pour atteindre l’indépendance financière. En particulier : la gestion de vos finances personnelles, apprendre à investir et savoir bien s’entourer.

Une fois ces compétences acquises, vous pourrez vous rapprocher de votre objectif. Il faudra également que vous soyez patient et persévérant, car cela ne se fera pas du jour au lendemain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Investir comporte des risques. S’investir n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causés suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux cryptoactifs, aux actions ou autre sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Ce contenu n’est pas un conseil en investissement, comme tous les autres contenus de S’investir.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des services ou des produits relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, le partenaire nous reverse une commission. Cela permet à S’investir de financer notre travail, nous permettant de continuer à vous proposer des contenus utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Téléchargez mon livre gratuitement en PDF
Trade republic
> Voir l’offre en cours
Linxea parrainage
> Voir l’offre en cours

Ces articles vont vous intéresser :