Comment investir quand on est jeune en 2024 ? (guide en 9 étapes)

Jeune actif ? Étudiant travailleur ? Découvrez mes 9 conseils financiers pour apprendre à gérer son argent et à investir quand on est jeune.
Picture of Matthieu Louvet
Matthieu Louvet
Comment investir quand on est jeune Guide complet S'investir
Table des matières
Formation 100% offerte

Apprendre à investir en Bourse, protéger votre avenir financier et générer des revenus passifs
(même en partant de zéro et sans connaissance).
OFFERT

Investir quand on est jeune permet de préparer son avenir, de se sécuriser financièrement et même de prévoir sa retraite. Pourtant, quand on a 18/20 ans et que l’on perçoit ses 1ers salaires, on peut vite se sentir démuni. En effet, la plupart des gens ne dispensent pas d’éducation financière à leurs enfants, souvent parce qu’ils n’en possèdent pas non plus.

Alors, comment apprendre à maîtriser son épargne et ses dépenses ? Comment éviter de se laisser influencer par les vendeurs de rêves sur les divers réseaux sociaux ? Comment bien commencer dans le monde de l'investissement ? Comment investir quand on a 18 ans ou 20 ans ?

Je vous dévoile ici 9 conseils pour commencer à investir dès la majorité.

 Retrouvez cet article en format vidéo :

1.   Comprendre la différence entre un passif et un actif

Avant de commencer à investir quand on est jeune, il est fondamental de se saisir de certains principes de base sur l’argent. Le 1er est de différencier la notion de passif et d’actif.

Un passif est une dépense qui va vous appauvrir. Par exemple, cela peut être un achat compulsif. De même, il peut s’agir d’une voiture haut de gamme alors que vous avez uniquement besoin d’un véhicule qui vous emmène d’un point A à un point B.

Un actif est une dépense qui est censée vous enrichir avec le temps. C’est en d’autres termes un investissement (ETF, action, etc.).

En prenant conscience de cette nuance, vous apprendrez à mieux gérer vos achats. Cela est d’autant plus important que toutes vos actions sont analysées par votre banquier lors d’une demande de crédit bancaire pour financer un projet immobilier.

Si vos relevés de comptes révèlent l’acquisition de trop de passifs, cela n’envoie pas des signaux positifs à votre banquier. Et cela peut considérablement impacter notre scoring bancaire.

Ainsi, vous pourrez vous montrer plus responsable face à l’impact de votre gestion financière sur vos projets et votre avenir.

2.   Augmenter son taux d’épargne avant d'investir quand on est jeune

Avant de commencer à investir, vous devez accroître votre capacité d’épargne.

La moyenne en France de taux d’épargne est de 15 %. Si vous êtes en dessous de 15 %, essayez d’atteindre ce palier progressivement dès que cela est possible. Si vous n’économisez pas du tout, car vous avez trop de dépenses, vous pouvez y aller graduellement.

Ne commettez pas l’erreur d’augmenter votre niveau de vie dès que vous gagnez un peu plus d’argent. Gardez à l’esprit que votre objectif reste de sécuriser votre avenir financier.

3.   Commencer à prendre des risques

Commencer à prendre des risques en achetant des actifs. Paradoxalement, en faisant cela, vous sécurisez votre avenir financier sur le long terme.

Comprenez que les livrets bancaires, lesquels, à l’instar du livret A sont négatif net d’inflation, vous font perdre de l’argent.

En investissant en Bourse à long terme avec les intérêts composés, vous vous sécurisez et vous développez votre capital. Mais avant cela, il est important de vous former aux risques. Évitez de vous enfermer dans des croyances limitantes qui évoquent des situations d’échecs. Vous devez être conscient qu’en étendant vos compétences et vos connaissances financières, vous apprendrez à mieux gérer le risque, à prendre de meilleures décisions et à atteindre vos objectifs.

Investir quand on est jeune
Investir quand on est jeune et prise de risques

En observant la simulation ci-dessous, vous comprendrez à quel point les intérêts composés vont contribuer à accroître votre capital de manière exponentielle. En investissant 100 €, puis 100 € chaque mois pendant 40 ans, vous générez 512 495,03 € d’intérêts. Votre capital à l’issue de ces 4 décennies sera de 560 595,03 €. Évidemment, au cours de votre vie, vous pouvez prétendre à investir bien plus que 100 € par mois.

Simulation intérêts composés
Simulation intérêts composés

Bien entendu, dans la pratique, les choses sont un peu plus complexes que cela. En effet, d’autres facteurs sont à prendre en considération tels que les biais cognitifs. Mais, cela vous donne un exemple concret de la puissance des intérêts composés et peut devenir une source de motivation pour investir quand on est jeune.

4.   Passer à l’action progressivement pour investir 

Pour commencer à investir quand on est jeune, il faut le faire le plus tôt possible, notamment grâce au PEA-jeune.

Dès votre majorité, vous pouvez ouvrir un compte en ligne très facilement en quelques clics. N’hésitez pas à vous familiariser avec cet univers en commençant à investir avec 10 € à peine. Observez comment cet argent se comporte. Regardez ce que cela vous fait, quand vous remarquez une ligne rouge et que vous perdez de l’argent. Évitez de vous lancer avec de trop grosses sommes sans connaître votre aversion au risque. Cela pourrait vous conduire à prendre de mauvaises décisions.

Du point de vue de la fiscalité, il est tout à votre avantage de prendre date rapidement pour une assurance-vie ou un PEA-jeune. Ce dernier permet d’investir jusqu’à 20 000 € tant que vous demeurez rattaché fiscalement à vos parents. Puis, une fois totalement indépendant, ce PEA-jeune deviendra un PEA classique avec la possibilité d’injecter jusqu’à 150 000 €.

5.   Avoir une épargne de précaution

Avant d’investir quand on est jeune, il est important de commencer à mettre de côté de petites sommes sans prendre de risque. Cela assure notre assiduité à économiser et nous permet de disposer d’argent en cas d’imprévu.

Cela peut être considéré d’une certaine manière comme un « permis d’investir ». Là encore, il peut être intéressant de progresser par palier en cherchant à économiser 1 à 2 mois de salaires en avance. Puis, 3 à 4 mois. Et enfin 5 à 6 mois de salaire. Passé ce stade, on peut envisager d’investir avec des risques via un PEA-jeune notamment.

Cela nous forme à épargner sans risque et nous couvre en cas d’imprévu. En effet, en cas d’aléas de la vie, vous ne devez pas toucher à vos investissements en Bourse. Cet argent travaille sur le long terme. Il est donc primordial de disposer de liquidité sur un LEP ou livret A pour y faire face.

6.   Ne pas vivre au-dessus de ses moyens

Avant d'investir quand on est jeune, il faut apprendre à se contenter de ce que l'on est capable de se payer. Évitez l’achat excessif de passifs. Ne contractez pas de crédit à la consommation, ce qui va vous appauvrir encore plus.

Pour y parvenir, vous pouvez budgétiser vos dépenses. Pour mieux gérer son argent, il est possible de s’aider de la méthode du 50/30/20.

Dans ce cas :

  • 50 % de votre salaire est destiné à payer les dépenses fixes (loyers, électricité, impôts, alimentation, etc.) ;
  • 30 % servent à financer les loisirs et les plaisirs ;
  • 20 % sont réservés à vos investissements.

Pour vous y tenir, n’hésitez pas à vous payer en 1er en épargnant les 20 % de salaire dès que vous les percevez.

Par ailleurs, il reste aussi très important de regarder votre relevé de comptes au moins 1 fois par mois afin de prendre conscience de votre façon de gérer votre budget. Éviter de faire l’autruche pour ne pas voir la réalité en face.

Tant que vous êtes jeune, adoptez de bons réflexes en automatisant la bonne gestion de vos comptes.

7.   Faire attention aux actifs spéculatifs

Quand on veut investir quand on est jeune, on peut rapidement se faire influencer par les vendeurs de rêves sur les réseaux. D’ailleurs, n’hésitez pas à visionner ma vidéo sur les Tik Tok sur l’investissement.

De manière générale, évitez les actifs spéculatifs tels que les NFT, le trading, les cryptos à 90 % de son portefeuille, etc. En ce qui concerne le trading, sachez que l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) estime que 90 % des traders perdent de l’argent.

Les 2 vitesses de pensées
Investir quand on est jeune et les réseaux sociaux

Avec l’illustration ci-dessus, vous comprenez aisément que Tik Tok joue pleinement avec la sphère n° 1 de votre cerveau pour vous influencer.

Point de vigilance également avec Twitch et Kick. Ce dernier a été créé par des gérants de casinos. La plateforme est conçue pour promouvoir leur service de casino en ligne. Faites preuve d’esprit critique face aux conseils en investissement de ce genre de réseaux sociaux.

8.   Penser long terme pour investir en Bourse

Ce n’est pas évident de se projeter à long terme quand on veut investir quand on est jeune. Pourtant, cela est important. 

Pour se donner les meilleures chances de tenir sur la durée et d’accroître son niveau de motivation intrinsèque, il est préférable d’avoir un objectif clairement défini. Par exemple, cela peut être :

  • sécuriser son avenir ;
  • préparer sa retraite ;
  • investir dans l’immobilier pour sa future résidence principale ;
  • financer un voyage qui nous tient à cœur ;
  • etc.

9.   S’éduquer financièrement et se former

Investir quand on est jeune, c’est aussi investir sur soi. Vous devez consacrer un peu de votre temps hebdomadaire à vous former et à vous éduquer financièrement.

Si vous n’avez pas les moyens de vous offrir un programme complet de formation, vous avez la possibilité de lire du contenu de qualité sur internet ou d’acheter des livres sur la Bourse.

Si vous pensez manquer de temps, pourquoi ne pas écouter des podcasts en voiture sur vos trajets pour aller au travail ? Pourquoi ne pas lire des articles de blogs ou un ouvrage sur les finances dans le métro ? Le week-end, pourquoi ne pas consacrer 1 heure à suivre une formation en ligne plutôt que de scroller sur les réseaux ou de regarder Netflix ? Repenser vos priorités et votre routine.

Sur le long terme, cela est très rentable dans la mesure où ça va vous permettre d’investir correctement en optimisant vos placements et en évitant certains écueils.

En bref, investir dès son plus jeune âge offre de nombreuses possibilités quant à son avenir. Pour ne pas passer à côté de cette opportunité, vous devez appliquer les 9 conseils suivants :

  1. Différencier un passif d’un actif.
  2. Augmenter votre capacité d’épargne.
  3. Commencer à prendre des risques.
  4. Passer à l’action progressivement.
  5. Se constituer une épargne de précaution.
  6. Ne pas vivre au-dessus de ses moyens.
  7. Faire attention aux actifs spéculatifs.
  8. Penser long terme.
  9. Se former pour s’éduquer financièrement.

 

investir jeune

N’hésitez pas à passer à l’action dès maintenant en bénéficiant d’une formation Bourse offerte.

ACCÉDEZ À MA FORMATION OFFERTE

Apprenez à investir en Bourse, protégez votre avenir financier !

(même en partant de zéro et sans connaissance).

Transformez votre épargne en revenus passifs

Lancez-vous en Bourse en toute confiance

La stratégie EBI : performante – simple – passive

formation offerte 1

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Investir comporte des risques. S’investir n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causés suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux cryptoactifs, aux actions ou autre sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Ce contenu n’est pas un conseil en investissement, comme tous les autres contenus de S’investir.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des services ou des produits relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, le partenaire nous reverse une commission. Cela permet à S’investir de financer notre travail, nous permettant de continuer à vous proposer des contenus utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Téléchargez mon livre gratuitement en PDF
Trade republic
> Voir l’offre en cours
Linxea parrainage
> Voir l’offre en cours

Ces articles vont vous intéresser :

Quel est le Meilleur fonds euros pour investir ? S'investir

Classement du meilleur fonds euros en 2024

Le fonds euros est le support privilégié pour ceux qui recherchent la sécurité d’un capital garanti, investi de manière prudente. Il ne faut pas pour autant mettre de côté le rendement annuel ! Voici notre sélection avec le classement des meilleurs fonds euros en 2024.

Lire la suite »
Guides mobiles

Guides

Bourse mobile

Bourse

Immobilier mobile

Immobilier passif

Avis mobile

Avis et comparatifs

Outils mobile

Outils

Accédez à notre Formation 100% Offerte !

Comment investir pour protéger votre avenir financier et vous générer des revenus passifs (même en partant de zéro et sans connaissance).
Une formation gratuite inédite pour maîtriser la Bourse et l’investissement :

Formidable !

J’ai suivi d’autres formations en investissement et il n’y a aucune comparaison : le niveau de connaissance qu’on acquiert grâce aux différents experts et la pédagogie de Matthieu est sans commune mesure. Expérience extra, aucun regret et je n’ai besoin d’aucune autre formation !

Hyper complet !

Je n’ai plus besoin d’autre chose pour mes finances. J’ai constitué un portefeuille d’ETF bien plus performant, j’ai choisi de meilleurs placements et de meilleures assurances-vie. En faisant une simulation, on parle

Incontournable !

Bientôt un an et déjà +24% sur mon portefeuille ! Même en période de baisse de marché, la stratégie se distingue par sa solidité