Comment investir en Bourse ? Guide Débutant Complet

Le guide débutant COMPLET "Comment investir en Bourse ?" et le plan en 7 étapes pour ne pas faire d'erreurs et maximiser ses rendements sur le long-terme.
Guide Bourse

À première vue, entre les krachs boursiers et les crises économiques, la Bourse peut faire peur. Beaucoup de gens ont encore l’image qu’investir en Bourse demande du temps, d’effectuer de nombreuses recherches, d’être à l’affût de la moindre news et d’être toujours devant son ordinateur pour analyser des graphiques.

Je vais vous expliquer comment investir en bourse avec bon sens, passivement, et avec une méthode éprouvée sur le long-terme.

Car rassurez-vous : si vous êtes un investisseur particulier et que vous souhaitez dynamiser votre patrimoine, augmenter votre épargne et vos économies et vous créer une source de revenus supplémentaire, c’est possible. Acheter des actions ou des ETF en Bourse est certainement le meilleur investissement que vous pourriez faire. C’est simple à comprendre, c’est accessible même avec une centaine d’euros, il suffit seulement d’une connexion internet et ça peut être très performant.

Mais attention ! Cela nécessite des bases solides, et c’est justement l’objet de cet article, qui s’adresse aux débutants. Ensemble, nous allons voir ce que sont les actions et les obligations, comment en acheter, comment optimiser sa fiscalité, les risques inhérents aux investissements boursiers, comment s’en prémunir. Finalement, comment il faut investir en Bourse avec succès sans y consacrer trop de temps.

Pour finir, je vous proposerai un plan d’actions en 7 étapes pour bien débuter en Bourse. Je précise cependant que cet article est une introduction. Je vais donc volontairement vulgariser et simplifier certaines notions. Il ne s’agit pas d’un conseil en investissement et je vous invite de procéder à de plus amples recherches à la suite de cet article.

PS: Ce guide débutant pour apprendre à investir en bourse est aussi disponible au format vidéo ici.

Les bases pour investir : Actions, Obligations, Bourse, …

Quiconque se demande comment investir en Bourse doit en premier lieu comprendre ce dont il s’agit. Elle est souvent définie comme le lieu où s’échangent des actions et des obligations. Pour commencer, définissons donc un peu plus en détails ces notions.

Qu’est-ce qu’une obligation ?

Une obligation est une dette que va contracter un État ou une entreprise auprès des investisseurs (particuliers, sociétés d'investissement, …). Les investisseurs vont donc prêter de l’argent à cet État ou cette entreprise, qui leur sera rendu majoré d’intérêts. Cela fonctionne donc de la même manière qu’un emprunt à la banque, lorsque vous achetez un bien immobilier par exemple.

Si vous souhaitez acheter une obligation, vous allez jouer le rôle de la banque : vous allez prêter votre argent, qui vous sera remboursé petit à petit, avec des intérêts.

Qu’est-ce qu’une action ?

Une action est une petite partie d’une entreprise. En détenant une action, vous détenez des droits sur l’entreprise, ainsi qu'une part de la propriété de l’entreprise.

Si vous détenez une action d'Apple ou d'Amazon, vous en devenez co-propriétaire. Rassurez-vous cependant : vous n’allez pas devenir le seul propriétaire : Apple, par exemple, a émis 16 milliards d’actions. Ainsi, si vous en détenez une, votre poids en matière de propriété sera insignifiant.

Vous pouvez ainsi détenir une petite part de nombreuses entreprises. Nous avons cité Apple et Amazon, mais il peut aussi s’agir de Microsoft, Carrefour, Crédit Agricole, et bien d’autres.

Qu’est-ce que la Bourse ?

La Bourse désigne communément le marché secondaire, c'est-à-dire le lieu où se réunissent acheteurs et vendeurs d'actions, d'obligations et autres produits d'occasion. C'est la confrontation entre l'offre (les vendeurs) et la demande (les acheteurs). Ces vendeurs et acheteurs sont en fait des investisseurs, professionnels ou particuliers. C'est donc le lieu où vous allez pouvoir acheter vos actions.

Qu’est-ce qu'un cours de bourse ?

Les cours sont l'évolution des prix des actions, obtenus grâce à la confrontation de l'offre et la demande. Si, pour une action, il y a une demande forte et croissante (donc de plus en plus d’investisseurs sont prêts à payer un prix élevé pour en acheter), le cours de cette action augmentera. Les vendeurs constateront qu’il y a de nombreux acheteurs et pourront augmenter leur prix de vente.

Au contraire, si l’investissement sur une entreprise devient moins favorable, de moins en moins d’investisseurs souhaiteront acheter ses actions et de plus en plus voudront en vendre. Son prix va alors diminuer.

cours de bourse de Apple
Le cours de bourse de l'action Apple sur un an

Comment investir en Bourse avec succès ?  

Vous maîtrisez maintenant les notions d’action et d’obligation et comprenez le rôle de la Bourse. À partir de là, vous pouvez vous demander comment investir en Bourse avec succès pour obtenir des gains. En effet, l’objectif de ce type d’opération est d’avoir un retour sur investissement, c’est-à-dire de gagner de l’argent.

Les dividendes

Nous l’avons vu plus haut : une action est un titre de propriété. Par conséquent, elle peut donner droit à des dividendes. Certaines entreprises reversent une partie des bénéfices réalisés durant l’année à tous leurs actionnaires – c’est-à-dire à toutes les personnes qui possèdent une partie de l’entreprise. Elles peuvent les reverser mensuellement, semestriellement, ou annuellement. Si vous, vous possédez une action Apple, par exemple, et qu’Apple décide de verser 5€ de dividende par action : vous percevrez 5 € sur votre compte.

Les dividendes peuvent paraître un peu magiques : il suffit de détenir des actions et vous pouvez avoir des revenus qui tombent. Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège du débutant ! Mettons que vous détenez une action à 100 € et que le dividende versé est de 5 €. Vous recevrez ces 5 €, mais dans le même temps, le cours de l’action, qui était à 100 €, baissera à 95 €.

Sans cela, les investisseurs achèteraient les actions juste avant le versement des dividendes, toucheraient ces derniers puis revendraient les actions juste après, exactement au prix auquel ils les auraient achetées. Ainsi, ils réaliseraient forcément une plus-value de la valeur du dividende et ce, très facilement.

Cela n’est évidemment pas possible. Il n’existe plus d’astuces de ce type sur les marchés financiers, car énormément de professionnels sont à l’affût de ce genre de failles, afin de les faire disparaître. L’idée qui veut que les dividendes enrichissent les actionnaires est une idée reçue. Si vous étudiez un peu le sujet de la Bourse, vous entendrez beaucoup parler des dividendes… Je vous invite à ne pas tomber dans ce piège du débutant.

Impact du dividende sur le prix de l'action
Exemple de l'effet "neutre" du dividende (l'investisseur se retrouvant avec 30 000€ dans son portefeuille avant comme après le versement d'un dividende)

Comment réaliser des gains en Bourse ?

Mais alors, si les dividendes sont une fausse bonne idée, comment réaliser des gains en Bourse ?

Tout simplement en réalisant des plus-values, c’est-à-dire en revendant les actions que vous avez achetées à un prix plus élevé que votre prix d’achat. Pour les dividendes, il faut les réinvestir pour profiter des intérêts composés. Sur le long terme, vous vous rendrez compte que les actions ont apporté une très belle performance.

Par exemple, les actions américaines, depuis un peu plus de 150 ans, affichent une performance de 8,5% par an. Une telle hausse peut développer votre patrimoine financier de façon exponentielle. Si vous comparez avec le livret A, dont le taux d’intérêt est actuellement de 0,5 %, vous admettrez que c’est drastiquement différemment. Il faut en effet 139 ans au Livret A pour qu'il double votre capital. En prenant une performance de 8,5% par an, il faut seulement 8 ans et demi pour doubler votre capital.

SP 500
Le S&P500 rassemble 500 des plus grosses actions américaines. Son cours est largement haussier sur le long-terme.

Comment acheter des actions en Bourse et dans quelle enveloppe fiscale ?

 

Acheter des actions

Pour acheter des actions, cela ne nécessite qu’une connexion internet et un intermédiaire (un courtier ou une banque) qui vous mettra en relation avec la bourse. Le fonctionnement est similaire à celui de votre lieu de courses habituel. Lorsque vous achetez des fruits et légumes, vous avez accès, sur les étals de vente, à des tomates, des concombres, etc. Là, il s’agira d’actions Apple, Amazon, etc.

En quelques clics, vous pourrez décider d’acheter telle ou telle action, en indiquant le montant maximum que vous souhaitez investir ou le nombre d’actions que vous voulez acheter. Cela se réalise très facilement sur Internet, même si, évidement, il ne faudra pas faire n’importe quoi. Nous en reparlerons lorsque je vous présenterai la stratégie que j’utilise pour bien acheter mes actions et diminuer les risques. Avant ça, parlons d'un point très important (souvent ignoré) : la fiscalité.

Comprendre et optimiser sa fiscalité

Il faut savoir que si vous souhaitez profiter des plus-values que vous aurez générées, l’État vous en prendra une partie, via la fiscalité relative aux valeurs mobilières. Ceci étant, il existe des solutions pour vous permettre de profiter au maximum de vos gains en réduisant vos impôts.

Pour cela, vous pouvez acheter des actions avec l’une des 3 enveloppes fiscales dont nous allons parler dans cet article. Il en existe plus que trois, mais les plus connues et les plus utilisées sont :

  • Le PEA, le plan épargne en actions, qui vous permettra de bénéficier d’une réduction d’imposition au bout de 5 ans de détention. Vous en saurez plus sur le PEA en visionnant cette vidéo. Personnellement, c’est l’enveloppe que je privilégie. À ce sujet, j’ai également rédigé un article pour vous guider dans le choix de la bonne banque pour votre PEA.
  • Le CTO, compte-titres ordinaire, est une enveloppe plus flexible mais qui ne donne accès à aucun avantage fiscal. Je vous recommande Trade Republic comme courtier (plus détails sur ce courtier ici).
  • L’Assurance-Vie, qui est un contrat d'assurance aurpès d’un assureur. Elle a une fiscalité intéressante, mais des inconvénients aussi. Je vous conseille cet article pour mieux la comprendre.

Si vous vous demandez comment investir en Bourse, je vous conseille vivement de vous intéresser au PEA car je pense que c’est l’enveloppe à prioriser. La fiscalité est un aspect très important à prendre en compte avant d’investir et je vous invite à vous renseigner en détail là-dessus.

Quels sont les risques en Bourse et comment s’en protéger ?

 

Le lien entre gains et risques

En Bourse, vous pouvez réaliser des gains, mais il faut être conscient qu’ils sont possibles car vous prenez des risques. Avec les obligations, c’est simple à comprendre : en prêtant de l’argent à un État ou une entreprise, vous prenez le risque que votre débiteur ne puisse pas vous rembourser. Vous serez récompensé par rapport à ça et percevrez une prime de risque sur les intérêts.

Avec les actions, cela fonctionne un petit peu de la même manière. Vous prenez le risque de perdre de l’argent en investissant en Bourse et vous pourrez potentiellement gagner une prime de risque en contrepartie. C’est important à garder à l’esprit : les performances sont possibles en Bourse parce que vous prenez des risques.

Par conséquent, je ne pouvais pas écrire un article expliquant comment investir en Bourse sans évoquer les risques associés. Sachez donc qu’un investissement boursier est risqué, mais nous allons voir comment se prémunir contre cela.

Les 2 principaux risques qui existent en Bourse sont ceux-ci :

    • les risques spécifiques
    • le risque de marché

Que sont les risques spécifiques ?

Un risque spécifique est lié à une entreprise, un secteur d’activité, une économie ou un pays. En investissant dans une entreprise, vous prenez le risque, spécifique à l’entreprise, que celle-ci fasse faillite et donc, que vos investissements s’effondrent avec elle.

Un risque peut aussi être spécifique à un secteur d’activité. Imaginons, par exemple, que vous détenez uniquement des investissements dans le secteur automobile, via Peugeot, Renault et Toyota. Si, demain, tous les véhicules automobiles deviennent obsolètes, alors les actions des entreprises de votre portefeuille s’effondreront et vos investissements aussi.

Autre exemple : admettons que vous ne possédez que des actions d’entreprises françaises et qu’une grave crise politique survient en France. Alors, la valeur de toutes les actions françaises s’écroulera et votre portefeuille avec.

Les risques spécifiques peuvent se résumer ainsi :

  • une entreprise peut faire faillite ;
  • la demande d’un secteur d’activité peut s’écrouler ;
  • une zone géographique peut subir des événements compliqués, politiques ou météorologique par exemple, qui peuvent impacter la santé de son économie.

Il peut exister d'autres risques spécifiques, mais nous verrons que la protection reste la même : la diversification. On en reparle plus bas.

Le risque de marché

Le risque de marché, quant à lui, correspond au risque d’une crise économique mondiale. Nous l’avons vécu en 2008, par exemple. La crise des subprimes a fait s’effondrer à peu près toutes les actions en Bourse. En 2020, ce fut la crise sanitaire qui a eu un impact sur la très grande majorité des actions, qui ont plongé en moyenne de 30%.

Comment se protéger de ces risques ?

 

La diversification

Contre les risques spécifiques, la notion essentielle à connaître en Bourse est la diversification. Investir dans plusieurs entreprises vous permettra de diminuer les conséquences si une entreprise de votre portefeuille fait faillite. La diversification permet de « diluer » le risque. Si une entreprise représente seulement 2 % de votre portefeuille et qu’elle coule, vous ne perdrez que 2 % de votre portefeuille au maximum.

Au niveau des secteurs d’activité, la règle est la même : investissez dans plusieurs secteurs. Ainsi, par exemple, en investissant sur plusieurs secteurs, si le secteur de l’automobile s’effondre, cela ne représentera seulement qu’une petite partie de votre portefeuille.

Enfin, la logique est la même pour les zones géographiques : investir sur des actions de plusieurs pays.

La diversification, en Bourse, c’est connu comme « the only free lunch », le seul repas gratuit en anglais. L’idée est qu’elle permet de diminuer les risques tout en gardant une performance élevée. À performance égale, vous pourrez diminuer vos risques simplement en diversifiant.

Le temps

Pour se prémunir contre le risque de marché, le rempart est le temps. Investir en Bourse doit se faire à long terme, sur plusieurs années. En cas de chute des marchés boursiers, si vous investissez sur une longue durée, vous pourrez voir votre investissement repartir à la hausse.

C’est d’ailleurs après les grosses chutes boursières que nous constatons souvent les meilleurs rebonds, les meilleures performances. Nous l’avons de nouveau vu en 2020 : les marchés avaient chuté d’environ 30 %… mais ensuite, ont rebondi de +75 %. Le meilleur rempart contre le risque de marché est d’investir sur le long terme pour avoir le temps comme allié.

Comment gagner en Bourse sans y passer trop de temps ?

Voyons maintenant comment investir en Bourse sans y consacrer du temps, c’est-à-dire, par exemple, sans avoir à :

  • étudier toutes les entreprises ;
  • analyser des graphiques ;
  • être à l’affût de la moindre actualité.

En Bourse, il existe 2 grandes écoles : le court terme et le long terme.

Le court terme

L’école du court terme regroupe des gens qui essayent d’acheter et de vendre pour générer une plus-value sur une courte période, souvent au cours de la même journée. Il s’agit généralement de personnes qui vont jusqu’à souhaiter en faire leur métier.

Vous l'avez compris : c'est très dangereux car le temps n'est pas avec nous. Ce type de pratique est souvent basé sur de la spéculation plus que sur de l’investissement. D’après l’AMF, l’autorité des marchés financiers, environ 89 % des investisseurs particuliers perdent de l’argent en investissant à court terme.

Le long terme

La seconde école est celle que je vous ai déjà présentée. C’est l’école du long terme, qui permet de se prémunir contre le risque de marché, de profiter de la tendance haussière des marchés financiers et donc de réaliser de belles performances. Au sein de l’école de l’investissement à long terme, il existe encore 2 écoles :

  • Les investisseurs actifs qui essayent de sélectionner les meilleures actions, d’acheter au meilleur moment, d’anticiper les marchés, de parier sur une entreprise qui leur semble solide, etc.
  • Les investisseurs passifs qui investissent sur tout un tas d’entreprises, sans chercher à sélectionner celles qui seront les meilleures. Ils investissent dans presque toutes les sociétés et, de cette façon, ils n’ont rien à faire. Ils n’analysent pas une à une chaque entreprise. Ils ont passifs et c’est une façon d’investir non-chronophage. C'est d'ailleurs cette école qui est soutenue par la science et les études académiques (de nombreux Prix Nobel d'Économie ont été décernés), et qui a fait ses preuves dans la pratiques depuis plusieurs années.

Des études statistiques, réalisées tous les ans, confirme la supériorité de la gestion passive : les investisseurs passifs gagnent sur les investisseurs actifs, surtout sur le long terme. Plus l’étude est réalisée sur un grand nombre d’années, et plus les investisseurs passifs sur-performent les investisseurs actifs.

Une gestion passive implique la mise en place d’une stratégie, d’acquérir des connaissances, des bonnes pratiques, des mécanismes, etc. Mais une fois la stratégie mises en place, vous pourrez vous détacher de la Bourse et obtenir de très belles performances. Vous aurez, sur le long terme, une grande probabilité de faire mieux que les gérants actifs et les professionnels de la Bourse.

 

Cela peut paraître un peu dingue, mais il faut aussi tenir compte du fait que gérer activement son portefeuille représente beaucoup de frais. Les professionnels doivent rémunérer leurs traders, ce qui vient dégrader leurs performances. Pour les investisseurs particuliers, une gestion active implique beaucoup d’opérations, de recherches et, potentiellement, de nombreuses erreurs humaines. En Bourse, vous verrez que, souvent, l’ennemi numéro 1 est le cerveau humain. Nous ne sommes pas faits pour prendre les bonnes décisions en Bourse. Il vaut mieux investir comme un robot et l’approche passive permet beaucoup plus cela que l’approche active. Avec l’approche passive, vous serez plus détachés de vos investissements et vous n’interviendrez qu’au minimum.

 

L'outil révolutionnaire pour l'investissement passif en bourse : les ETF

L’approche passive rend possible l’obtention de très belles performances et ce, sans y passer du temps. Dans ce cadre, si vous vous demandez comment investir en Bourse simplement, il y a un outil qui vous intéressera forcément : les ETF, exchange traded fund. Il s’agit tout simplement des paniers d'actions, déjà bien diversifiés et bien répartis sectoriellement, géographiquement, etc. Grâce à eux, vous pourrez diversifier votre portefeuille en quelques clics et le gérer passivement.

Pour en apprendre plus sur les ETF, qui représentent une des meilleure manière d'investir en Bourse, vous pouvez télécharger gratuitement mon livre « La Bourse avec bon sens – 5 minutes par mois pour s'enrichir durablement grâce à la bourse et aux ETF ».

 

Mes performances en bourse grâce aux ETF

À titre personnel, j'utilise une approche passive qui ne m’accapare que 5 à 10 minutes par mois, au maximum. Si vous souhaitez aller plus loin dans l'investissement, j'ai créé un programme complet, cliquez ici pour voir le contenu.

 

Comment investir en Bourse ? Votre plan d’action en 7 étapes

Vous en savez désormais bien plus sur l’investissement en bourse, sur la gestion passive et la gestion active, sur l’investissement long terme et l’investissement court terme. Je vais donc voir avec vous un plan d’action en sept étapes que vous pouvez appliquer pour réussir vos investissements en bourse et vraiment développer votre richesse et votre épargne :

Étape 1 : Se renseigner

Il faudra vous renseigner encore plus et avec cet article, vous avez fait un grand pas vers votre réussite en Bourse.

Étape 2 : Élaborer un plan

Votre plan d’investissement va être très important dans votre parcours d’investisseur. Il faudra y réfléchir avant pour bien faire les choses.

Étape 3 : Choisir la meilleure enveloppe fiscale

Il faudra réfléchir à votre fiscalité et choisir la meilleure enveloppe fiscale, je vous ai parlé du PEA mais peut-être que pour vous une autre enveloppe sera plus adaptée. Je vous invite donc à faire vos recherches sur le PEA, le compte-titre et l’assurance vie, j’ai déjà fait plusieurs articles à ce sujet. 

Étape 4 : Choisir les meilleurs intermédiaires

Une fois votre enveloppe fiscale choisie, il faudra sélectionner vos intermédiaires, c'est-à-dire la banque ou le courtier avec lequel vous allez faire vos investissements.

Cette 4e étape est très importante, si vous ne choisissez pas correctement votre intermédiaire, vous risquez de payer des frais alors que chez un autre intermédiaire, il n’y aura aucun frais. C’est un manque à gagner colossal sur le long-terme et qui va de plus dégrader vos performances, donc attention aux frais et choisissez bien vos intermédiaires pour votre PEA ou votre compte-titre et également pour votre assurance vie.

Étape 5 Achetez des ETF :

Le but est d’avoir de belles performances sur le long-terme est de pouvoir gérer votre portefeuille passivement. Si vous choisissez quand même de vous intéresser à la sélection d’action et un peu à la gestion active, je vous invite tout de même à avoir une grosse partie de votre portefeuille investi en ETF. Cette stratégie vous permettra d’avoir un corps de portefeuille très solide.

Étape 6 : Investir tous les mois :

Cette étape vous permettra d’épargner davantage, mais également d’augmenter vos investissements. Sur le long-terme, cela vous fera croître vos gains.

Étape 7 : Se détacher de ses investissements :

Quand on investit, il est important de ne pas être émotionnel. Le plus grand ennemi pour vos investissements, sera votre cerveau. Si vous vos émotions prennent le dessus, c'est là où vous allez prendre des mauvaises décisions.

En Bourse, il faudra investir comme un robot, gagner en bourse n’est pas difficile, ce qui est ardu, c'est de résister à la tentation de la personne qui vous dira que vous pouvez faire x 10 ou x 20 en 3 mois, d’investir sur l’entreprise qui fait le buzz ou sur la nouvelle cryptomonnaie en vogue ou de choisir vos actions parce que vous êtes persuadés que telle ou telle société va exploser. Ce qui est difficile, c’est de résister à votre cerveau. Faite attention, car si vous l’écoutez, vous prendrez des risques démesurés pour votre épargne et vos investissements.

En Bourse, vous l'aurez compris, je préconise une approche avec bon sens, lucidité et sagesse. Cela amène à un risque mesuré et permet de mettre à profit des recommandations de prix Nobel et de recherches académiques et statistiques sur l’approche passive, pour in fine, obtenir des performances à rendre jaloux les professionnels de la finance.

Si vous vous demandiez comment investir en Bourse mais que vous hésitiez par manque de connaissances, j’espère que vous sentez désormais prêt à vous lancer ! Si vous souhaitez aller plus loin sur ce sujet : vous pouvez téléchargez gratuitement mon livre « La Bourse avec bon sens ».. Par ailleurs, vous retrouverez de nombreux conseils et explications sur les investissements et l’épargne de manière générale sur ma chaîne Youtube et mon blog.

Livre ETF Bourse avec bon sens de S'investir
Mon livre offert !

5 minutes par mois pour s'enrichir durablement grâce à la bourse et aux ETF.

+ de 200 avis Amazon
4.7/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'investir

Les mails privés de S'investir

La Bourse et les ETF accessibles à tous

Les stratégies avancées & les principes simples pour booster vos performances, diminuer vos risques et battre plus de 97% des investisseurs à long-terme.

Pas de spam | Confidentialité garantie | Possibilité de se désabonner à tout moment
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de vous inscrire à la newsletter pour être informé des nouveaux contenus de S’investir, des produits de ce site, et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.

Recevez mes meilleurs conseils et analyses gratuitement par mail
(épargne, investissement, bourse, ETF, fiscalité, crypto …)

Le but ? Développer votre patrimoine financier, vos connaissances, minimiser vos risques et maximiser vos performances.