Tous mes investissements : stratégie et allocation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Stratégie d'investissement

Tous mes investissements : stratégie et allocation

Cet article existe en format vidéo disponible en cliquant ici.

Mes investissements : quelle est ma stratégie patrimoniale globale ? Bourse, PEA, Assurance-Vie, Compte-titres, je vais vous dévoiler ma stratégie d’investissement complète.

Vous vous êtes peut-être déjà demandé combien d’argent investir en bourse ? Ou bien pourquoi utiliser une assurance-vie ? Un fonds euros ? Un compte-titre ? Un PEA ?

A mes 18 ans, je me suis retrouvé avec mon compte bancaire et des investissements que mes parents avaient effectué pour moi, et je les en remercie sincèrement. J’avais un compte-titre dans une banque classique et des livrets bancaires. J’ai décidé de me former et d’apprendre tous les rouages de l’épargne et de l’investissement en bourse. J’ai compris que mes placements à mes 18 ans n’étaient pas du tout optimisés, qu’ils se faisaient bouffer par les frais (frais de la banque, frais du fonds), qu’ils étaient mal diversifiés, et qu’ils n’étaient même pas adaptés à mon profil. J’ai décidé de changer tous mes investissements.

DIFFÉRENTES ENVELOPPES

Avant de vous montrer précisément mon allocation globale, je vais vous présenter ma stratégie et l’analyser en fonction des enveloppes que j’ai choisies. Elles sont au nombre de 4 :

  • livrets bancaires
  • assurance-vie (fonds euros et unités de compte)
  • PEA (Plan Épargne en Actions)
  • CTO (Compte-titres ordinaire)

LES LIVRETS BANCAIRES ET LE COMPTE COURANT

Les livrets bancaires permettent d’accueillir mon épargne de précaution (aussi appelée épargne de sécurité). Cette épargne sert à se sécuriser financièrement et à être serein face aux aléas de la vie, notamment en cas de coup dur ou de dépenses imprévues. L’enveloppe où placer son épargne de sécurité doit répondre à deux objectifs principaux : disponibilité et sécurité. Disponibilité car je dois pouvoir utiliser cet argent très rapidement, et sécurité, je dois être garanti de retrouver la totalité de mon argent placé. Pour cela, les livrets bancaires sont parfaitement adaptés. 

Attention toutefois à ne pas trop utiliser ces livrets bancaires, car le rendement est très faible (0.5% pour le livret A comme le LDDS) et l’inflation vient grignoter l’épargne placée et notre pouvoir d’achat diminue malheureusement au gré des années. Je détaille ce point dans mon e-book que vous pouvez télécharger gratuitement en description. Il vous apprendra également comment épargner et investir en bourse efficacement.

Épargne, Bourse, Retraite, ETF, PEA : E-book offert

E-BOOK OFFERT

Révolutionnez votre épargne et vos investissements

Mes livrets bancaires et mes comptes courants (ce que j’appelle mes liquidités) représentent ainsi 16.2% de mon patrimoine financier.

puTM8oqgCiIM1AUwwbrI3uiXbmcYH5cUfBlfv4FfxWwLKW iVIJdD5I5T 4x3BsxUv5J KS1x1ujSvdRxW9i69rvWuuBEg WLBxIxDxvd

LE FONDS EUROS DE L’ASSURANCE-VIE

Pour compléter mon épargne de sécurité, j’utilise le fonds euros de l’assurance-vie. J’appelle cela mes fonds de sécurité, à la fois pour de l’épargne de sécurité mais aussi pour des projets à court-moyen terme. Le fonds euros permet d’être mieux rémunéré sur son épargne (4 fois plus si vous choisissez parmi les meilleurs fonds euros), d’avoir un capital garanti (vous ne pouvez pas perdre de l’argent) tout en ayant une épargne très disponible (en 72 heures au maximum si vous choisissez bien votre assurance-vie).

Un fonds euros bien choisi est certainement le placement le mieux rémunéré à capital garanti et disponible. Mes différents fonds euros représentent 20.2% de mon patrimoine financier.

VpKu88PQdyK09 udAjdUL RDXKj02RgQRUnPRe3rpVWyPMRRuaXnrjhJlcdu8een9 ghrKVZp3KBxuyT8

Est-ce que vous, vous utilisez un fonds euros ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire.

L’ÉPARGNE D’OBJECTIF

Maintenant que nous avons parlé d’épargne de précaution, de fonds de sécurité, nous pouvons à présent parler d’épargne d’objectif, de projets long terme, d’investissement en bourse, dont les perspectives de performance sont beaucoup plus élevées, permettant de réellement développer mon patrimoine, de le faire grossir au fil des années, notamment grâce aux intérêts composés.

Voici ma répartition épargne de précaution / épargne d’objectif.

Q0iu2TRtGn1FvdfVyN yi T7zGV15MPytyP3YZwd5t7OKrBg HWjzs9ME3rw4w8vhc3BZmahP4l 2QQWWw3X1GYeBN6j1FvplPhm4Mh15z5mvUb2f5 Oe2Qd9A0rkWjYYcPkPDJj

Pour mon épargne d’objectif et mes investissements en bourse, j’utilise trois enveloppes : le PEA, le Compte-titres et les unités de compte de l’assurance-vie. 

LE PEA

Le PEA, très avantageux fiscalement au bout de 5 ans, est l’enveloppe qui est à privilégier pour investir en actions. Il me permet d’investir à travers d’ETF. Si vous ne connaissez pas les ETF, c’est certainement le meilleur investissement en bourse pour un particulier. J’ai réalisé plusieurs vidéos à ce sujet que vous pouvez trouver sur ma chaîne en cliquant ici, je détaille aussi leur fonctionnement dans mon ebook offert. Mon PEA représente 42.4% de mon patrimoine financier.

QoRk7jDKrRwzDpq0twiotFzfudLA9WfIfY3mBoOWi8IN3YAAfKr9fwpstdLaeW0JlqfPIeT 0qCTFi4W5rIKqe4s9Ng9w3IFH5aZtyUhKYRiuggifVcygW WswCXQk1jDgBJO2aC

LE COMPTE-TITRES

Le compte-titres, même s’il est beaucoup moins attrayant fiscalement, me permet de dynamiser encore plus mes investissements par des placements un peu plus risqués et en utilisant notamment un effet de levier. Ce n’est pas forcément quelque chose que je conseille à tout le monde, personnellement je l’utilise car mon aversion au risque est faible, que je suis jeune, et que ma méthode est bien définie, précise, et s’insère dans ma stratégie globale. Le compte-titres représente 9% de mon patrimoine financier.

LES UNITÉS DE COMPTE

Enfin, les unités de compte me permettent d’utiliser des supports non éligibles au PEA, notamment pour investir dans des obligations à travers des ETF, comme toujours. Je suis en gestion libre, c’est-à-dire que je gère moi-même les placements, contrairement à la gestion pilotée où un gestionnaire s’occupe de tout en contrepartie de frais assez importants. Les unités de compte représentent 12.1% de mon patrimoine financier.

YYJvkbN9mCRjNpXzC6LCnMiUB4O85dm xpV5IpjigMeYZWB7EvdStiHtEo7Qek35k hSq4fAqT5YBSD4r 6evhJTs5hL84XPEXRbjT99h19RXAXC0i6U9Khe549MdBm Si3MRbAN


Pour ma part, je n’investis que très peu en immobilier, comme à travers de SCPI par exemple car je compte investir prochainement dans un bien immobilier, donc je ne souhaite pas m’exposer plus que ça à l’immobilier. Je présenterais bientôt la performance de mon PEA en 2020, notamment avec la crise sanitaire du covid-19 (abonnez vous). Je compte également présenter ma stratégie en Assurance-vie et sur le Compte-titres. Dites moi en commentaire si cela vous intéresse.

POURQUOI RÉFLÉCHIR À SA STRATÉGIE PATRIMONIALE ?

Retenez une chose. Le nerf de la guerre n’est pas l’allocation précise de votre portefeuille boursier. L’allocation en bourse parfaite est personnelle et dépend de chacun. Évidemment je vous conseille d’investir à travers des ETF mais le sujet principal est votre allocation globale, votre pourcentage investi en actions et votre pourcentage en actifs non risqués. Une règle souvent évoquée est de détenir (110 – votre âge) % en actions.

Par exemple, à 35 ans, il faudrait détenir (110-35) soit 75% en actions.  Cette règle peut servir de référence, mais adaptez surtout votre allocation en fonction de votre profil, en fonction de votre aversion au risque, en fonction de vos connaissances en bourse. 

Je pense que c’est très important pour chacun d’entre vous d’analyser votre stratégie patrimoniale globale, en prenant toute votre épargne, votre épargne salariale, votre patrimoine immobilier, etc. Puis, demandez-vous :

  • Est-ce que ma stratégie est bien diversifiée ?
  • Est-ce qu’elle est adaptée à mon profil ?
  • Est-ce que les frais sont minimisés ? Puis-je trouver moins cher et mieux ailleurs ?

Vous pouvez partagez en commentaire votre allocation patrimoine.

Une allocation réfléchie, stratégique, diversifiée, vous permettra d’atteindre vos objectifs, vous assurera une sécurité financière, réduira votre exposition au risque.

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin, si vous ne l’avez pas fait, téléchargez mon guide reprenant les 12 principes clés pour apprendre à investir en bourse et épargner efficacement. J’ai eu de très très bons retours, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !

Je vous laisse avec cet article sur la méthode et les techniques pour économiser rapidement et efficacement et pour mettre en place une réelle stratégie d’épargne.

Épargne, Bourse, Retraite, ETF, PEA : E-book offert

E-BOOK OFFERT

Révolutionnez votre épargne et vos investissements

Matthieu Louvet

Matthieu Louvet

Ingénieur d'Intelligence Artificielle et analyste financier, je suis un investisseur particulier, un passionné d'investissements et de finances personnelles. Je m'attache aux intérêts des épargnants en leur donnant les outils pour épargner efficacement, diversifier et dynamiser leur patrimoine, et investir intelligemment. Je préconise notamment un investissement passif (en particulier à partir d'ETF), performant, diversifié, s'appuyant sur des recherches statistiques, académiques, et recommandé par des investisseurs de renom. Mes conseils sont délivrés en toute indépendance.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres Articles

Recevez mes meilleurs conseils GRATUITEMENT par mail !

Inscrivez vous à ma Newsletter comme déjà plus de 1500 personnes pour recevoir mes meilleurs conseils d’épargne, d’investissement, de fiscalité, mes analyses, et développez ainsi votre épargne et votre patrimoine financier.

Pas de spam | Confidentialité garantie | Possibilité de se désabonner à tout moment
Politique de confidentialité

S'investir
S'investir newsletter
Épargne, Bourse, Retraite, ETF, PEA : E-book offert

Apprenez à épargner et investir en bourse efficacement

Mon guide offert "12 PRINCIPES CLÉS POUR L'ÉPARGNANT" (60 pages)