Dans Quoi Investir : Notre Sélection des 7 Placements pour 2024

Avec le contexte inflationniste de 2024, découvrez les 7 meilleurs placements pour l'année 2024 : SCPI, Actions, Obligations, Crowdfunding, etc.
Matthieu Louvet
Matthieu Louvet
Dans quoi investir en 2024 S'investir
Table des matières
Formation 100% offerte

Apprendre à investir en Bourse, protéger votre avenir financier et générer des revenus passifs
(même en partant de zéro et sans connaissance).
OFFERT

À la croisée d’une inflation soutenue et de la hausse des taux d’intérêt directeurs, la question que tous les investisseurs se posent est : dans quoi investir en 2024 ?

Pour y répondre, je vais vous apporter toutes les informations à connaître en fonction du contexte économique actuel. Vous découvrirez également mon comparatif des 7 meilleurs placements pour cette année, ainsi que toutes les actions à réaliser avant d’investir le moindre euro. 

1) Dans quoi investir en 2024 : les ETF en Bourse 

Pourquoi préférer les ETF au stock picking en 2024 en Bourse ?

Tout d’abord, vous pouvez financer des sociétés cotées en Bourse pour faire fructifier votre capital. La Bourse a historiquement été un des investissements les plus performants. Depuis 1802, elle a rapporté 6,8% par an net d’inflation, soit autour de 9-10% par an brut d’inflation.

Pour investir en Bourse, vous avez le choix entre : 

  • sélectionner vos propres actions individuellement (stock picking) ;
  • investir dans des ETF, qui sont des fonds cotés diversifiés. 

↪️ La 1ʳᵉ solution est beaucoup plus difficile à mettre en place et apporte généralement des résultats hasardeux. Chez S’investir, nous sommes partisans des ETF qui sont des titres financiers plus simples d’utilisation et davantage rémunérateur.

Comment utiliser les intérêts composés pour s’enrichir en 2024 ?

Une grande force de la bourse est l’utilisation des intérêts composés.

En effet, lorsque vous placez votre argent en actions, vous touchez des dividendes que vous pouvez réinvestir.

L’année suivante, vous en toucherez de nouveaux à la fois sur le capital investi, mais aussi sur les gains de l’année précédente. Ce sont ces derniers que l’on appelle des intérêts composés.

Les intérêts simples et composés
Dans quoi investir : les intérêts simples et composés

Autrement dit, ce sont des intérêts générés sur les intérêts. Ceux-ci s’accumulent avec le temps et font grandir votre patrimoine de façon exponentielle.

2) Opter pour les obligations à haut rendement

Pourquoi acheter des titres obligataires en 2024 ?

En 2024, les obligations constituent une opportunité d’investissement attrayante. Puisqu’avec les taux d’intérêt directeurs à leur plus haut depuis 10 ans, les rendements sont séduisants.

Par ailleurs, la santé financière de la majorité des entreprises est bonne. Et en tant qu’investisseurs en titres de dette, nous n’avons pas besoin d’une situation économique bouillonnante, mais simplement de sociétés capables de payer les intérêts.

Investir en obligations représente historiquement un placement attrayant pour 2 raisons principales :

  • le couple rendement/risque est avantageux ; 
  • la plupart du temps, le marché obligataire est décorrélé de celui des actions.

Quand vous placez votre capital dans des obligations, vous prêtez votre argent à des États et/ou des entreprises. Dans le 1ᵉʳ cas, on parle d’obligations d’États ; tandis que pour le second, on évoque le terme d’obligations d’entreprises.

✅ On distingue 2 classes de risque pour les titres obligataires : 

  • investment grade
  • high yield.

À savoir que les obligations investment grade sont moins risquées et moins rémunératrices que les titres high yield.

Les notes de crédit pour les obligations high yield et investment grade
Dans quoi investir : les notes de crédit pour les obligations investment grade et high yield

Pourquoi le portefeuille d’investissement 60/40 revient sur le devant de la scène en 2024 ?

Ce portefeuille modèle regroupe 60 % d’actions et 40 % d’obligations. Il permet de mesurer la performance d’un investissement réparti entre ces 2 types de titres financiers. 

Actuellement, nous sommes dans un contexte où les actions et les obligations sont en baisse. Cela est relativement rare, car depuis 1929, cela s’est produit qu’en : 

  • 1931 ; 
  • 1941 ; 
  • 1969 ;
  • 2022.

En effet, dans la majorité des cas, soit les 2 classes d’actifs sont en hausse dans le même temps. Soit, les actions sont en baisse et les titres de dette repartent à la hausse.

D’où l’intérêt du portefeuille 60/40, qui vous offre un rendement satisfaisant tout en bénéficiant d’une protection de votre capital. En plus de diversifier votre patrimoine, cela vous permet de profiter des obligations qui redeviennent attrayantes en 2024.

Dans quoi investir : comparaison du portefeuille 60/40 avec le S&P 500
Dans quoi investir : comparaison du portefeuille 60/40 avec le S&P 500 de 1913 à 2013

3) Choisir l’immobilier passif avec les SCPI

Les SCPI (pour Société Civile de Placement Immobilier) sont des structures permettant à des milliers d’épargnants de s’exposer à l’immobilier locatif de manière passive. Ces sociétés distribuent des loyers trimestriellement et donnent accès à des marchés normalement inaccessibles, comme les : 

  • entrepôts ; 
  • centres commerciaux ; 
  • cliniques ; 
  • bureaux d’entreprises ;
  • etc.
Évolution de la capitalisation des SCPI
Dans quoi investir : évolution de la capitalisation des SCPI entre 2007 et 2023

Quels critères regarder pour trouver les meilleures SCPI en 2024 ?

Voici une liste de critères essentiels à analyser avant d’investir en SCPI.

  • La capitalisation : plus elle est importante et plus le risque est dilué en général.
  • Le Taux d’Occupation Financier (TOF) : ce ratio mesure le pourcentage des biens loués et générant des loyers. Il faut viser 90 % d’occupation au minimum.
  • La diversification géographique et sectorielle : regardez le nombre d’immeubles, de locataires, de pays et de types de logements différents. 
  • La réputation de la société.
  • Le taux d’endettement.
  • Les rendements historiques.
  • L’évolution du prix d’une part du fonds immobilier.
  • Les frais.

Dans quelles SCPI investir en 2024 ?

En 2024, je vous recommande de vous exposer principalement sur des SCPI agiles, c’est-à-dire des sociétés qui sont présentes aussi bien en France qu’en Europe. Et qui détiennent dans leur portefeuille des bureaux, des cliniques et des centres commerciaux.

En 2023, nous avons vu des sociétés foncières obligées de s’exposer exclusivement sur des locaux professionnels parisiens. Par conséquent, leur rentabilité était assez faible.

4) Placer votre épargne dans des actifs garantis

Dans cette partie, vous allez découvrir plusieurs opportunités de placements sans risque.

Est-ce que le Livret A est un bon placement en 2024 ?

Le livret A a été créé en 1818 sous la Restauration. Il s’agit du produit d’épargne le plus ancien et le plus utilisé en France. L’objectif de ce placement est simple : faire fructifier votre capital de façon sécurisée et défiscalisée, tout en y accédant à tout moment. 

Ce compte s’adresse à toutes les personnes résidentes fiscalement en France sans condition d’âge et de nationalité. Les personnes physiques majeures et mineures peuvent en détenir un, tout comme certaines personnes morales.

La rémunération de ce livret s’élève à 3 %. À mon sens, il s’agit donc d’un placement attractif pour 2024 pour placer votre épargne de précaution.

Faut-il s’intéresser au livret d’épargne populaire en 2024 ?

En plus de détenir un livret A, vous pouvez également ouvrir un LEP (Livret d’Épargne Populaire). Vous devez avoir plus de 18 ans pour ouvrir ce type de placement et il faut respecter certaines conditions de revenus. 

Ces plafonds varient entre les territoires d’outre-mer et la métropole. Pour cette dernière, votre Revenu Fiscal de Référence (RFR) des années 2022 et 2023 ne doit pas dépasser : 

  • 21 393 € pour 1 part ; 
  • 32 818 € pour 2 parts ; 
  • 44 249 € pour 3 parts ; 
  • etc. 
Plafonds de revenus pour le LEP (Livret d'Épargne Populaire)
Dans quoi investir : plafonds de revenus pour le LEP (Livret d'Épargne Populaire)

👉 Avec un rendement annuel de 6 %, le LEP constitue l’un des meilleurs placements sans risque en 2024. En plus, celui-ci évite à votre capital de subir l’inflation.

Que penser du LDDS en 2024 ?

Le LDDS peut être ouvert par toute personne physique majeure, ainsi que par une personne mineure lorsqu’elle n’appartient plus au foyer fiscal de ses parents. 

Le plafond des versements n’est que de 12 000 € et les fonds servent à financer des prêts pour l’amélioration de la performance énergétique des logements.

Tout comme le livret A, le LDDS rémunère à hauteur de 3 %. Ainsi, c’est un placement intéressant pour placer vos liquidités en 2024.

Est-ce que le livret jeune est avantageux en 2024 ?

Le livret jeune est un produit d’épargne conçu pour les jeunes résidents français de 12 à 25 ans. 

Lorsque vous atteignez votre 25ᵉ anniversaire, vous devrez demander que l’on clôture votre compte au plus tard le 31 décembre de la même année. Sinon, l’établissement bancaire réalisera la fermeture de celui-ci.

✅ Sa rémunération annuelle est librement fixée par les banques, mais elle ne peut être inférieure à 3 %. Cela en fait un livret attractif pour 2024, au même titre que le livret A et le LDDS.

Faut-il ouvrir un PEL en 2024 ?

Le Plan d’Épargne Logement (PEL) est un placement sans risque conçu pour aider les épargnants français à financer leur projet immobilier. Toutefois, ce livret comporte plusieurs règles à respecter : 

  • à l’ouverture, vous devrez réaliser un virement d’au moins 225 € ; 
  • puis il faudra vous engager à verser 45 € par mois ;
  • la durée maximale du PEL est de 10 ans.

À noter que le taux de rémunération de ce livret est fixé dès l’ouverture, puis il est garanti sur toute la durée du placement. Le rendement est de : 

  • 2 % brut (1,40 % net d’impôts) pour les comptes créés à partir du 1ᵉʳ janvier 2023 ; 
  • 1 % (0,70 % net d’impôts) pour les plans ouverts entre le 1ᵉʳ août 2016 et le 31 décembre 2022.

❌ Au vu des performances proposées par le PEL en 2024 et des contraintes à respecter, ce plan n’est pas intéressant. Je vous conseille plutôt de vous tourner vers le LEP et/ou le livret A. 

Faut-il s’exposer aux fonds euros en assurance-vie et PER en 2024 ?

Les fonds euros représentent un placement sécurisé et garanti. Ils sont disponibles sur un contrat d’assurance-vie et de Plan d’Épargne Retraite (PER). Ces supports d’investissements s’exposent principalement à des obligations d’État. Dans une faible proportion, vous retrouverez également de l’immobilier et des actions.

Mais, comment savoir dans quoi investir entre ces 2 enveloppes fiscales ?

Sur une assurance-vie, votre capital placé reste accessible à tout moment et vous pouvez effectuer des retraits partiels pour récupérer votre épargne. Tandis qu’avec un PER, l’argent est bloqué jusqu’à votre départ à la retraite (sauf cas exceptionnels).

Actuellement, bien que les rendements des fonds euros soient en baisse, les assureurs vont sûrement utiliser leurs réserves pour dynamiser leurs fonds garantis. Cela m’étonnerait que les distributeurs laissent partir l’épargne placée au profit du livret A.

✅ Dans cette perspective, s’exposer aux fonds euros pourrait être un placement attrayant en 2024.

Performance du livret A et des fonds euros
Dans quoi investir : performance du livret A et des fonds euros entre 2000 et 2020

5) S’exposer au non coté avec le Private Equity

L’investissement dans le Private Equity est un marché décorrélé des actions cotées. Ainsi, il s’agit d’une opportunité intéressante pour diversifier votre portefeuille tout en augmentant votre performance.

Lorsque vous financez des entreprises non cotées en Bourse, on distingue 3 catégories de placements différents : 

  • la participation dans des startups et PME-ETI (Venture Capital) ; 
  • le capital-développement (Growth) qui soutient les firmes plus matures que les PME-ETI ; 
  • l’investissement de restructuration et/ou d’acquisition de sociétés, que l’on appelle aussi Leveraged BuyOut (LBO).

Faut-il se tourner vers le Private Equity en 2024 ?

Après 2 années exceptionnelles en 2021 et 2022, le Private Equity est en perte de vitesse depuis début 2023. En particulier, à cause de l’augmentation des taux d’intérêt directeurs de la Banque Centrale Européenne (BCE) et de la FED. Cette augmentation rend plus difficile l’accès au crédit, donc la croissance des entreprises ralentit.

On remarque également une baisse conséquente des investissements sur les grandes capitalisations. Or, cette diminution est moins forte sur les petites et moyennes sociétés.

Levées de fonds des fonds de Private Equity européens
Dans quoi investir : levées de fonds et désinvestissement des fonds de Private Equity européens

🌎 Toutefois, à l’échelle mondiale, l’investissement en non coté représente un acteur incontournable et de plus en plus populaire auprès des investisseurs. L’encours sous gestion total est passé de moins d’un trillion après la crise de 2008 à plus de 7,5 trillions de dollars en 2022.

Les encours mondiaux de Private Equity
Dans quoi investir : les encours mondiaux de Private Equity par catégorie

De plus, le Private Equity surperforme historiquement l’investissement coté, avec 12,2 % par an contre 5,1 % pour le CAC 40 sur les 15 dernières années. 

Performance annuelle du Private Equity
Dans quoi investir : performance annuelle du capital-investissement entre 2007 et 2022

↪️ De ce fait, en 2024, l’investissement dans le non coté est une opportunité intéressante, à condition d’y placer votre capital sur le long terme. Néanmoins, gardez en tête que ce placement reste moins accessible que la Bourse et que sa liquidité est plus faible.

Comment investir dans le non coté en 2024 ?

Pour vous exposer à cette classe d’actifs, vous avez le choix parmi 4 solutions.

  • En direct : il faut être un investisseur averti et fortuné (100 000 € minimum).
  • Via le financement participatif : vous pouvez placer votre épargne dès 1 000 € dans des projets non cotés. 
  • En achetant des parts de fonds de placement et de défiscalisation : FIP, FCPR, FCPI et FPCI. 
  • Par l’intermédiaire d’une assurance-vie : vous avez la possibilité d’acheter des fonds de Private Equity et de les revendre quand vous le souhaitez.

6) Investir dans des projets de crowdfunding en immobilier

Lorsque vous investissez en crowdfunding, vous avez le choix entre plusieurs catégories (foncier, crowdlending, equity, etc.). Mais dans cet article, je vais vous parler uniquement du crowdfunding immobilier.

Ce dernier vous permet d’investir via une plateforme de financement participatif dans des projets fonciers. Vous et d’autres particuliers prêtez votre capital à un promoteur sur une période de quelques mois à plusieurs années. Ce professionnel s’occupe ensuite de vous rembourser votre prêt avec des intérêts.

Faut-il s’exposer au crowdfunding immobilier en 2024 ?

Le contexte économique actuel n’est pas le plus favorable pour investir en financement participatif immobilier, principalement à cause de la hausse des taux d’intérêt directeurs. De ce fait, les taux de retard et de défaut explosent.

Pour vous donner un ordre de grandeur, en 2022, la proportion de retard moyenne était de 5 à 10 % (selon les plateformes). Quant au pourcentage de défaillance, celui-ci était de 0,2 % en 2021. 

Cependant, comme les taux d’intérêts directeurs ont augmenté, les projets se raréfient et deviennent plus difficiles à mettre en œuvre. Pour cette raison, le taux de retard en 2024 est compris entre 10 et 30 %.

Quelles plateformes choisir pour le financement participatif en immobilier en 2024 ?

Pour vous exposer au crowdfunding dans la pierre, je peux vous recommander les 2 plateformes suivantes. 

  • ClubFunding : le leader du marché en France, avec un TRI net de risque de 9,9 %, un taux de défaillance de 0 % et plus d’un milliard d’euros collectés.
  • La Première Brique : un taux de rentabilité qui figure parmi les meilleurs du marché, un taux de non-remboursement de 0 % et un ticket d’entrée de 1 €.

🚨 Avec le contexte actuel, je vous conseille de redoubler de vigilance sur la sélection des programmes en crowdfunding immobilierCela commence par la sélection d’acteurs de crowdfunding, car certaines sont beaucoup plus exigeants que d’autres. La qualité des opérations est donc très différente selon les sites !

Taux de défaut de ClubFunding
Dans quoi investir : taux de défaut de la plateforme ClubFunding

7) Opter pour l’immobilier locatif

Lorsque vous souhaitez vous orienter vers le foncier pour louer un bien, on peut se demander dans quoi investir entre ces 2 types de gestion.

  • La location nue : vous exploitez un bien ne disposant ni d’équipement ni de meuble. La gestion est simplifiée, mais les risques d’impayés sont plus importants.
  • la location meublée : vous mettez à disposition un logement comportant plusieurs meubles. Ceux-ci doivent permettre au locataire de manger, de dormir et d’y vivre décemment. L’entretien est plus conséquent, mais le rendement est plus attrayant.

Que choisir entre la location nue et meublée en 2024 ?

Le 23 novembre 2023, le Projet Loi de Finances (PLF) est entré en première lecture du Sénat. Actuellement, cette directive est susceptible d’être modifiée, car elle doit effectuer plusieurs allers-retours entre le Sénat et l’Assemblée Nationale. Mais au plus tard, le projet devrait être adopté au 31 décembre 2023.

Cette loi concerne toutes les personnes résidentes fiscales françaises, en particulier les propriétés meublées touristiques en zone tendue. L’abattement fiscal privilégié de ce type de propriété serait réduit.

✅ Maintenant, il ne nous reste plus qu’à attendre le début de l’année 2024 pour savoir comment cette directive impactera les investisseurs français en location meublée. Mais, avec une fiscalité moins favorable, votre rendement pourrait être fortement réduit.

Projet de loi des finances en 2024
Dans quoi investir : le Projet Loi de Finances (PLF) de 2024

Comment investir dans l’immobilier avec le DPE en 2024 ?

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) a pour but d’évaluer la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre des biens fonciers. Ce bilan est obligatoire lors : 

  • de la vente d’un logement ; 
  • et de la mise en location de ce dernier.

Il juge l’état des performances énergétiques d’une habitation, en considérant plusieurs critères (surface, orientation, matériaux utilisés, etc.).

Les résidences sont classées de la note A à G en fonction de leur rendement énergétique. A étant la catégorie la moins énergivore et G la plus gourmande en ressources. Pour les propriétés étiquetées en F et en G, on évoque le terme de « passoire énergétique ».

↪️ La loi Climat et résilience promulguée en août 2021 vise à lutter contre ces dernières. Cette directive interdit l’investissement immobilier locatif et la hausse des loyers des logements étiquetés F et G depuis août 2022. En revanche, les locations saisonnières ne sont pas concernées.

Diagnostic de performance énergétique
Le diagnostic de performance énergéique (DPE)

Comparer les 7 meilleurs investissements pour 2024

Voici un tableau comparatif des 7 meilleurs placements pour 2024. Je vous ai regroupé les caractéristiques principales de chacun d’entre eux, qui vous permettront de savoir dans quoi investir pour cette année.

Les ETF en Bourse
Les ETF obligataires
Les SCPI agiles
Les livrets sécurisés
Le Private Equity
Le crowdfunding immobilier
L'immobilier locatif
Type d'investissement
Sociétés cotées en Bourse
Titres de prêts envers des États et/ou entreprises
Part d'une société d'investissement en immobilier
Livrets sécurisés pour placer votre épargne de précaution
Sociétés non cotées en Bourse
Titres de dette pour un porteur de projet immobilier
Achat d'un bien immobilier dans le but de le louer
Apport minimal
25 €
25 €
200 €
10 €
1 000 €
1 €
> 50 000 €
Rendement annuel
💸 8 à 10 % pour les meilleurs
(Variable selon les ETF)
💸 7,6 % en zone euro
(pour les high yield)
💸 4 à 5 %
💸 2 à 6 %
selon les livrets
💸 12,2 % par an sur les 15 dernières années
8 à 12 %
(selon les projets)
💸 0 - 10 %
Temps à y consacrer
🏖️ Faible : revenu passif
🏖️ Faible : revenu passif
🏖️ Faible : revenu passif
🏖️ Faible : revenu passif
🏖️ Faible : revenu passif
🏖️ Faible : revenu passif
⚒️ Important
Liquidité
↪️ Immédiate en revendant vos parts d'ETF sur les marchés
↪️ Immédiate en revendant vos parts d'ETF sur les marchés
↪️ Moyenne
(en temps de crise)
↪️ Immédiate
↪️ En assurance-vie, vous pouvez revendre vos parts à tout moment

❌ Sinon, investissement illiquide !
↪️ Mauvaise
Investissement illiquide jusqu'à la fin du projet
↪️ Mauvaise
(plusieurs mois d'attente)
Enveloppe fiscale
👉 CTO

👉 PEA

👉 Assurance-vie

👉 PER
👉 CTO

👉 Assurance-vie

👉 PER
👉 Assurance-vie

👉 En direct
👉 Livret A

👉 Livret Épargne Populaire

👉 Livret Jeune

👉 LDDS

👉 Fonds euros en assurance-vie
👉 Assurance-vie (recommandé)

👉 Fonds divers (FCPR, FCPI, etc.)

👉 Plateformes de crowdfunding
👉 Plateformes de crowdfunding
👉 En direct
Effet de levier
IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière)

À mettre en place avant d’investir le moindre euro

Maintenant que vous savez dans quoi investir en 2024, vous allez pouvoir commencer à placer votre capital sur ces classes d’actifs. 

Cependant, gardez bien en tête qu’avant d’investir, il est essentiel de détenir une épargne de précaution. Celle-ci doit couvrir 3 à 6 mois d’avance sur vos dépenses mensuelles et vous permet de faire face aux imprévus du quotidien. 

En plus de vous éviter de vendre vos investissements en catastrophe, vous gagnerez également en sérénité financière. Pour placer cette épargne, je vous recommande d’utiliser le livret A qui rémunère à 3 % en 2024 ainsi que le LEP (Livret d’Épargne Populaire) si vous y êtes éligible. Ce placement apporte un rendement annuel de 6 %.

Ensuite, quand votre fonds de sécurité est constitué, vous pourrez commencer à investir en :

  • Bourse avec les ETF ;
  • obligations high yield ; 
  • private equity ;
  • immobilier locatif ;
  • etc.

Mais, pour être sûr de mettre les bonnes actions en place et éviter le désastre, il faudra que vous vous formiez sur les différents types d’investissements.

↪️ Donc, si vous voulez approfondir vos connaissances dans ce domaine, j’ai créé une formation offerte pour vous. Celle-ci va vous apprendre à placer votre capital pour sécuriser votre avenir financier et à vous générer plusieurs sources de revenus passives.

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour y accéder immédiatement.

Formation Offerte
formation offerte

APPRENEZ À INVESTIR POUR VOTRE AVENIR FINANCIER
(même en partant de zéro).

Il est difficile de répondre à cette question, car il ne faut pas seulement analyser la performance d’une classe d’actifs, mais aussi le risque qui lui est associé. Cependant, sans intégrer ce dernier élément, le placement le plus rémunérateur est le Private Equity avec 12,2 % par an depuis 15 ans.

L’immobilier locatif vous rapportera des revenus mensuels, car vous percevrez les loyers de vos locataires.

En revanche, pour les autres placements, vous toucherez des gains :

  • trimestriellement ;
  • semestriellement ;
  • annuellement ;
  • lors de la revente.

Bien entendu, cela dépend du support d’investissement que vous choisissez.

Voici les placements qui vous permettront de faire fructifier votre épargne à partir de 1 000 € : 

  • les SCPI 
  • les ETF actions ; 
  • les ETF obligataires ; 
  • le crowdfunding immobilier ; 
  • le private equity, à condition d’utiliser un contrat d’assurance-vie.

À propos de la gestion immobilière, prévoyez au minimum 50 000 € pour mettre un bien en location. 

Sur un horizon de 5 ans d’investissement, les ETF obligataires, les ETF actions ainsi que le crowdfunding immobilier sont parfaitement adaptés. 

D’ailleurs, pour loger vos titres boursiers, vous pouvez utiliser l’assurance-vie et le PEA. Ceux-ci vous donnent droit à des avantages fiscaux sur les gains réalisés.

Si vous souhaitez placer votre capital sur une période de 10 ans, vous pouvez vous orienter vers l’ensemble des placements mentionnés ci-dessous : 

  • les trackers actions ; 
  • les ETF obligataires ; 
  • les SCPI ; 
  • le crowdfunding immobilier ; 
  • le private equity 
  • l’immobilier locatif.

Vous pourrez également bénéficier du cadre fiscal attractif du PEA et de l’assurance-vie pour loger vos ETF, fonds d’investissement non coté et parts de SCPI. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Investir comporte des risques. S’investir n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causés suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux cryptoactifs, aux actions ou autre sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Ce contenu n’est pas un conseil en investissement, comme tous les autres contenus de S’investir.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des services ou des produits relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, le partenaire nous reverse une commission. Cela permet à S’investir de financer notre travail, nous perm