Argent de poche : ce qu’il faut savoir avant d’en donner

Faut-il donner de l’argent de poche à son enfant ? À partir de quel âge ? Quel montant ? Découvrez tous mes conseils sur le sujet !
Matthieu Louvet
Matthieu Louvet
Gérer l'argent de poche avec son enfant S'investir
Table des matières
Formation 100% offerte

Apprendre à investir en Bourse, protéger votre avenir financier et générer des revenus passifs
(même en partant de zéro et sans connaissance).
OFFERT

Selon une récente étude menée par Pixpay, l’argent de poche enfant est versé à 57 % contre 50 % en 2022. Cela correspond généralement à une somme fixe d’un faible montant que l’on donne à son enfant à une date déterminée.

Ce choix éducatif vise souvent à responsabiliser les enfants et à les rendre plus autonomes. Progressivement, ils apprennent à épargner et à réguler les achats compulsifs. Cependant, cela n’est pas toujours facile à mettre en place.

Votre enfant grandit et il vous réclame de l’argent ? Vous hésitez encore à lui en donner ? Vous vous demandez quelle somme lui attribuer ?

Dans cet article, à destination des parents, je vous dévoile tous mes conseils pour aider vos progénitures à développer leurs compétences en matière de gestion des « finances personnelles ».

Pourquoi donner de l’argent de poche à son ado ?

Le dispositif argent de poche reste une des composantes essentielles en matière d’éducation financière pour les plus jeunes. En effet, dès lors que vous commencez à reverser une petite somme fixe à vos progénitures, ces derniers se retrouvent confrontés à certaines problématiques.

Ainsi, ils découvrent que s’ils dépensent l’intégralité de leur argent dès qu’ils le perçoivent, ils n’ont plus rien jusqu’au mois suivant. Ils apprennent que pour pouvoir financer un jeu tant convoité, ils doivent établir un plan d’action et économiser. En d’autres termes, l’argent de poche pour ados permet d’initier les jeunes à la notion de gestion de budget. Par extension, cela les rend davantage autonomes et responsables vis-à-vis de l’argent. Cela renferme un réel intérêt pédagogique.

 À quel âge donner de l’argent à son enfant ?

La réponse à cette question reste assez subjective. Cela dépend du niveau de maturité de l’enfant et de ses connaissances mathématiques. La notion de valeur et l’usage de la monnaie sont étudiés dès le CP et jusqu’à la fin de l’école élémentaire. Cela dit, il me paraît un peu prématuré de donner de l’argent de poche à un enfant de 6 ans pour qui cela serait trop abstrait.

Vers 7 ou 8 ans, vous pouvez commencer à donner ponctuellement 1 ou 2 pièces de monnaie à votre enfant afin d’introduire progressivement quelques règles de base. C’est véritablement vers l’âge de 10 ans que la plupart des enfants perçoivent de l’argent de poche. Évidemment, il s’agit d’un repère et chaque famille reste libre de procéder comme elle l’entend.

Combien d’argent donner à son enfant chaque mois ?

Tout comme pour l’âge, la réponse à cette question est relative. Elle varie bien évidemment en fonction des revenus de la famille. Selon un récent sondage de Pixpay, les parents commencent à donner 24 € en moyenne par mois à leurs enfants, puis augmentent progressivement ce montant.

Argent de poche
Tableau Argent de poche par tranche d'âge (étude Pixpay en 2022)

À quelle fréquence faut-il donner de l’argent à son enfant ?

Quand l’enfant est petit, mieux vaut lui donner de l’argent à la fin de chaque semaine. En effet, entre 6 et 9 ans, il demeure encore en pleine phase de construction du temps. Aussi, attendre chaque mois pour lui donner ses sous peut le mettre en difficulté. Il est donc préférable de ne lui donner qu’une pièce ou 2 chaque samedi, par exemple. À partir de 10 ans, vous pouvez envisager le versement mensuel.

Dans quoi placer son argent de poche ?

Une fois de plus, la réponse à cette question varie en fonction de l’âge de l’enfant. S’il est jeune, il vaut mieux privilégier l’argent liquide. En effet, cela lui semblera plus concret et l’aidera à consolider la notion de valeur.

D’autre part, il verra son argent partir physiquement quand il s’achètera quelque chose et cela l’aidera à prendre conscience de la nécessité de gérer son budget. C’est pourquoi, jusqu’à 12 ans au moins, je préconise l’usage de tirelire ou de porte-monnaie.

À l’adolescence, vous pouvez introduire le concept d’argent dématérialisé en ouvrant un compte-jeune à votre enfant. Il pourra l’utiliser pour son compte épargne, pour réaliser des retraits en cas de besoin de liquidité voire des paiements par carte.

D’autre part, cela lui permettra de se confronter à la notion d’intérêts. Quand il sera familiarisé avec ça, vous pourrez alors introduire le concept d’investissement en Bourse. Vous pouvez même envisager d’ouvrir un compte-titres ordinaire pour mineur afin de lui apprendre à investir sur les marchés financiers. D’ailleurs, le courtier Fortuneo dispose d’une gamme de CTO pour les jeunes.

Donnez de bonnes habitudes à votre enfant le plus tôt possible en lui apprenant la gestion de budget grâce à la stratégie des 5 comptes. Évidemment, il ne s’agit pas dans ce cas d’ouvrir 5comptes-jeune à votre chérubin. Cependant, vous pouvez le matérialiser non pas par 5, mais par 4 tirelires différentes. D’ailleurs, cela est beaucoup moins abstrait que l’argent virtuel qu’il manipulera plus tard par le biais d’une carte bancaire.

Concrètement, vous pouvez réaliser une tirelire pour l’épargne (pour financer les gros projets), une autre pour l’investissement sur soi (livres, etc.), une pour les sorties entre copains, une pour les plaisirs immédiats.

Par exemple, un enfant de 10/12 ans qui touche 24 € par mois pourra consacrer :

  • 30 % de cette somme à son épargne (soit environ 7 €) ;
  • 25 % pour ces petits plaisirs du mois (soit 6 €) ;
  • 25 % pour les sorties entre copains (soit 6 €) ;
  • 20 % pour investir sur soi (soit environ 5 €).
Gérer son argent de poche
Gestion de l’argent de poche pour les enfants et les ados

Une fois que vous avez saisi le principe, vous pouvez moduler ces tirelires en fonction de votre contexte familial et des besoins de votre enfant. Rien n’est figé !

Comment accompagner son enfant dans la gestion de son argent ?

À partir du moment où vous instaurez le principe de l’argent de poche dans votre foyer, il convient de respecter certaines règles de base.

1. Être modélisant pour aider son enfant à gérer son argent

Je l’évoquais déjà dans mon article sur l’éducation financière : il reste fondamental que vous montriez l’exemple à votre enfant. Il est bien beau de prononcer de longs discours explicatifs à votre chérubin, mais ce qu’il retiendra le mieux ce sont vos actions. L’être humain est un singe. Il apprend énormément par mimétisme. Si vous souhaitez que votre enfant se montre responsable quant à la gestion de son argent de poche enfant, vous devez en faire de même ! La clé de la réussite de votre progéniture repose donc en grande partie sur vos épaules !

2. Ne pas faire de crédit à son enfant

Si votre enfant commet l’erreur (et il la commettra !) de tout dépenser pour s’acheter son jeu favori, tant pis pour lui ! Ne vous laissez pas attendrir et ne cédez pas à la tentation de lui prêter pour le mois prochain voire de lui redonner de l’argent. Procéder de la sorte serait totalement contre-productif. À contrario, ne lui passez pas un savon. L’erreur est constitutive de chaque apprentissage, elle est tout à fait normale. Il est donc important d’ouvrir le dialogue et d’inviter votre enfant à verbaliser ce qu’il s’est produit. Il prendra alors conscience de la nécessité de gérer son argent pour ne pas tout dépenser d’un coup.

3. Ne pas avoir de droits de regard sur les achats de son enfant

Donner de l’argent de poche à son enfant sous-entend aussi lui octroyer plus de liberté. Vous devez donc respecter cela. Si vous jugez que votre enfant s’apprête à faire un mauvais achat, tant pis, laissez-le faire. Il apprend. En revanche, si après avoir succombé à un achat compulsif, il exprime une certaine frustration à l’idée de ne plus rien pouvoir s’acheter, vous pouvez en discuter avec lui.

Faut-il donner de l’argent pour les résultats scolaires ?

En donnant de l’argent de poche à votre enfant pour ses résultats scolaires, vous le détournez de ses objectifs. En effet, il ne travaille pas pour se faire un peu d’argent, mais pour lui, pour grandir, apprendre à se construire et à structurer sa pensée. Il est donc préférable de ne pas tout mélanger.

D’autre part, en mettant votre focale uniquement sur le résultat, vous en omettez la notion de mérite. Un enfant peut très bien avoir une note passable, mais avoir fourni un réel engagement pour réussir. À l’inverse, un autre ayant des facilités peut avoir donné moins d’efforts et obtenir une excellente note. Qui est le plus méritant dans l’histoire ?

Comment faire quand la somme d’argent n’est pas la même dans la fratrie ?

Si vous avez plusieurs enfants en âge de recevoir de l’argent de poche, il est possible que les écarts des sommes données génèrent un sentiment de jalousie. La seule façon d’y remédier reste d’ouvrir le dialogue. Vous devez alors expliquer aux plus jeunes qu’eux aussi auront des sommes similaires quand ils seront plus grands.

Faut-il donner de l’argent à son enfant en échange de services rendus ?

Difficile de réagir à cette question dans la mesure où la réponse reste très corrélée aux principes éducatifs de chaque famille. Certains récompensent leurs enfants pour la réalisation de corvées ménagères. À l’inverse, d’autres voient cela comme une contribution normale à la vie familiale.

Si votre avis n’est pas tranché sur cette question, mieux vaut peut-être orienter votre progéniture vers des petites missions extérieures. S’il est en âge, il peut très bien faire un peu de baby-sitting ou de pet-sitting, par exemple.

En bref, donner de l’argent de poche à son enfant représente un excellent moyen de lui apprendre à gérer son budget. En lui transmettant dès l’enfance des bases solides, vous optimisez les chances de le rendre responsable avec ses finances personnelles une fois à l’âge adulte. Il vaut mieux qu’il commette des erreurs avec des petites sommes plutôt qu’avec ses 1ers salaires. Enfin, n’oubliez pas que pour réussir ce pan de son éducation, vous devez vous aussi vous montrer exemplaire. Si vous pensez manquer de connaissances en la matière et que vous souhaitez apprendre à investir, n’hésitez pas à profiter de ma formation offerte.

Formation Offerte
formation offerte

APPRENEZ À INVESTIR POUR VOTRE AVENIR FINANCIER
(même en partant de zéro).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Investir comporte des risques. S’investir n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causés suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux cryptoactifs, aux actions ou autre sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Ce contenu n’est pas un conseil en investissement, comme tous les autres contenus de S’investir.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des services ou des produits relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, le partenaire nous reverse une commission. Cela permet à S’investir de financer notre travail, nous permettant de continuer à vous proposer des contenus utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Téléchargez mon livre gratuitement en PDF
Trade republic
> Voir l’offre en cours
Linxea parrainage
> Voir l’offre en cours

Ces articles vont vous intéresser :