Quelles sont les fausses croyances sur la Bourse qui empêchent d’investir ?

Découvrez les 13 fausses croyances sur la Bourse qui empêchent les investisseurs débutants d'investir sur les marchés financiers.
Matthieu Louvet
Matthieu Louvet
Quelles sont les fausses croyances sur la Bourse qui empêchent d’investir ? S'investir Matthieu Louvet
Table des matières
Formation 100% offerte

Apprendre à investir en Bourse, protéger votre avenir financier et générer des revenus passifs
(même en partant de zéro et sans connaissance).
OFFERT

Encore aujourd’hui, l’investissement en Bourse reste entaché par de nombreux préjugés et idées préconçues, souvent alimentés par la représentation médiatique sensationnaliste. Celle-ci est notamment véhiculée à travers des films emblématiques tels que « Le Loup de Wall Street » avec Leonardo DiCaprio, par exemple.

Ces œuvres, bien qu’elles offrent un regard sur le monde de la finance, contribuent à renforcer dans l’inconscient collectif l’image du trader corrompu, menant une vie de débauche, où gains et pertes financières s’entremêlent dans un monde de spéculations. Cette perception, largement répandue, projette une vision biaisée du marché boursier, éloignée de la réalité.

Ainsi, lorsqu’on évoque l'univers de la Bourse, il est fréquent que la plupart des individus se représentent cette figure stéréotypée du trader sans scrupule, ignorant les nombreux aspects vertueux de l’investissement en Bourse.

C’est pourquoi dans cet article, je vous propose de démystifier les 13 fausses croyances sur la Bourse les plus courantes. Mon but est de dévoiler une vision plus équilibrée et réaliste de l’argent, en démontrant que l’investissement en Bourse peut vous offrir des perspectives financières intéressantes pour sécuriser votre avenir et atteindre vos objectifs à long terme.

1. Fausses croyances sur la Bourse : c’est un jeu de hasard

Une des fausses croyances en Bourse les plus courantes consiste à faire l’amalgame entre jeux de hasard et investissements financiers. Ainsi, il est communément admis qu’en Bourse seuls les plus chanceux peuvent espérer gagner. En ce sens, réaliser des gains en Bourse serait aussi aléatoire que de jouer au loto ou au casino.

Pourtant, la vérité est tout autre. La Bourse est basée sur des données économiques, des analyses et des stratégies d’investissement. En adoptant une approche à long terme, en diversifiant son portefeuille, en choisissant les meilleurs courtiers et de bonnes enveloppes fiscales, les investisseurs peuvent réduire les risques et accroître leurs chances de succès.

2. L’investissement en Bourse est réservé aux riches

Une autre idée reçue sur la Bourse très répandue est que seules les personnes riches peuvent se permettre d’investir en Bourse. Cela est totalement faux ! En effet, en achetant, par exemple, un ETF S&P 500, vous investissez dans les 500 meilleures entreprises américaines pour une vingtaine d’euros seulement. Cela est vraiment accessible à tous !

Voici un exemple de 4 très bons ETF dont la part est inférieure à 50 €. 

Prix 
ETF BNP S&P 500
23 €
ETF Amundi MSCI World
28 €
ETF Amundi MSCI Emerging Markets
4,45 €
Amundi CAC 40 
35,31 €

Ces données sont en date de mars 2024 et sont susceptibles d'évoluer.

3. La Bourse est réservée aux pros de la finance

Dans mon classement des fausses croyances sur la Bourse, on retrouve l’idée selon laquelle il faut être un expert de la finance pour investir sur les marchés financiers. Là encore, pas besoin d’avoir écrit une thèse sur le sujet pour se lancer.

Cela dit, il reste tout de même important d’avoir certaines connaissances de base. Lire des livres sur la Bourse ne suffit pas. En suivant une formation sur la Bourse vous aurez un bagage suffisamment solide. Ainsi, en vous familiarisant avec les concepts fondamentaux de l’investissement et en utilisant des stratégies simples, mais efficaces, vous pouvez commencer à investir avec confiance.

Formation Offerte
formation offerte

APPRENEZ À INVESTIR POUR VOTRE AVENIR FINANCIER
(même en partant de zéro).

4.  Pour investir en Bourse, il faut être bon en maths

Un autre mythe répandu est que la réussite en Bourse est conditionnée par un bon niveau en mathématiques. Bien que la compréhension des concepts financiers de base soit utile, il n’est pas nécessaire d’être un expert des maths pour investir avec succès en Bourse.

Des connaissances élémentaires, comme savoir lire un graphique et calculer des pourcentages suffisent. Autrement dit, le niveau en maths d’un enfant de 10 ans est requis. Vous voyez, pas besoin d’être un as de l’arithmétique pour y arriver !

D’autre part, de nombreux outils et simulateurs vous aident à faire vos estimations et vos projections.

Finalement, ce qui est essentiel, c’est d’avoir une compréhension claire de vos objectifs financiers, de votre tolérance au risque et d’adopter une approche disciplinée dans la gestion de votre portefeuille.

L’investissement en Bourse est accessible à tous, quels que soient ses antécédents en mathématiques.

5. La Bourse est un monde de requins et de corrompus

Un autre mythe est que la Bourse est un monde impitoyable dominé par les requins corrompus de la finance. Là encore, il faut dire que le stéréotype du trader peu scrupuleux construit par le cinéma hollywoodien ne vous aide pas. Cela dit, les citations bateaux du genre « l’argent ne fait pas le bonheur », non plus. Alors, oui, on peut être blindé et malheureux, c’est certain ! Cependant, on ne peut pas nier que l’argent procure un impact positif sur notre existence en nous offrant plus de liberté, de sécurité et de sérénité.

Laissez la définition du bonheur aux philosophes et comprenez que la Bourse est un marché régulé avec des règles strictes pour protéger les investisseurs. En France, c’est l’AMF qui s’en occupe. Ainsi, de nombreux investisseurs particuliers réussissent en construisant leur patrimoine de manière éthique et responsable.

6. La Bourse est réservée aux hommes

Une autre fausse croyance sur la Bourse est qu’il s’agit d’un monde majoritairement masculin. Dans cette vision nous avons d’un côté l’homme qui investit sur les marchés financiers et la femme qui dépense à outrance en faisant du shopping. Là encore, vives les clichés !

J’insiste une nouvelle fois, mais tout le monde peut investir en Bourse à condition de s’y connaître un minimum.

Cela étant, une récente étude menée par l’AMF révèle que 8 femmes sur 10 mettent de l’argent de côté, mais qu’elles estiment avoir moins de connaissances sur la Bourse que les hommes. De plus, ce sondage montre que les femmes ont une aversion au risque plus marquée que chez les hommes.

Finalement, cette sous-représentation de la gent féminine sur les marchés boursiers demeure réelle et reste liée à un manque d’éducation financière et à la persistance de fausses croyances véhiculées une fois de plus par le cinéma, la littérature et les médias.

Heureusement, cela tend à changer et les femmes sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser à l’investissement en Bourse. Et d'ailleurs quand elles le font, elles montrent de meilleures performances à long terme. C'est en tout cas ce que révèle une étude du cabinet d’étude spécialisé sur les hedge funds.

7. L’investissement en Bourse prend du temps

Selon la stratégie que vous adoptez, investir en Bourse peut être très passif. Cela peut vous prendre 5 minutes par mois seulement. Mettez de côté le stock-picking qui exige une fine analyse financière des entreprises cotées en Bourse pour ensuite sélectionner une à une chaque action. Cette stratégie, en plus d’être peu efficace, est très chronophage.

En achetant de bons ETF, vous serez diversifiés au niveau sectoriel et géographique.

8. La Bourse permet de s’enrichir rapidement

Il est tentant de croire que la Bourse est un moyen rapide de s’enrichir.

Cependant, dans la réalité, l’investissement boursier nécessite généralement une approche à long terme pour obtenir des rendements durables grâce notamment aux intérêts composés.

Le principe est simple, 1 centime qui double tous les jours vous génère plus de 5 millions d'euros sur 30 jours. C'est un effet boule de neige comme vous pouvez le constater dans le tableau ci-dessous. 

principes inerets composes
1 centime investi sur 30 jours

9. La Bourse de Paris, c’est le CAC 40

Une autre fausse croyance répandue est que la Bourse de Paris se limite au CAC 40. En même temps, c’est l’indice qui est très souvent mis en avant par les médias français, car c’est celui qui regroupe les 40 meilleures entreprises de l’hexagone.

Pourtant, en tant qu’investisseur, vous avez accès à une diversité de marchés boursiers, y compris les petites et moyennes capitalisations ainsi que les marchés étrangers.

Explorer différentes opportunités d’investissement permet de diversifier son portefeuille et de réduire les risques.

10. La Bourse est plus risquée que l’immobilier

Beaucoup pensent qu’investir en Bourse est plus risqué qu’investir en immobilier physique. Cependant, les risques et les rendements potentiels de ces 2 types d’investissement peuvent varier considérablement selon les circonstances.

Dans tous les cas, l’investissement en Bourse offre une liquidité, une diversification et une passivité plus marquée qu’avec l’immobilier. C’est pourquoi, selon moi, il est plus simple de commencer à investir en Bourse qu’en immobilier physique, même si l’un n’exclut pas l’autre.

Une alternative intéressante pour s’exposer au marché de l’immobilier reste les SCPI qui proposent les mêmes avantages que la Bourse en termes de passivité et de diversification.

11. La Bourse est trop risquée

Investir en Bourse comporte des risques. Tout comme investir en immobilier. En réalité, il n’est pas possible de générer des gains importants sans prendre un minimum de risques. Malgré tout, une image persiste dans la tête de nombreuses personnes : celle du trader ruiné qui a tout perdu. À juste titre d’ailleurs, car selon une étude de l'AMF ce sont 90 % des traders qui perdent en Bourse.

Alors, pourquoi me lancer en Bourse me direz-vous ?

Eh bien tout simplement parce qu’en adoptant la stratégie EBI qui s’appuie sur les recherches académiques en économie et qui n’a rien à voir avec le trading, vous pouvez battre le marché.

La Bourse est trop risquée si vous tentez d’analyser le marché et que vous sélectionnez vous-même vos propres actions en fonction de ce que vous entendez.

12. L’investissement en Bourse n’est pas en accord avec mes valeurs

Si vous êtes un vrai investisseur dans l’âme, vous aurez à cœur de vous constituer le portefeuille le plus performant possible, même si cela implique d’investir dans des sociétés contraires à certaines de vos valeurs.

Maintenant, si c’est la seule chose qui vous bloque pour vous lancer sur les marchés, sachez que vous avez le choix d’investir dans des ETF ESG (Environnement, Social, Gouvernance) et de profiter d’un rendement intéressant. Ce type d’ETF vous permet de vous positionner sur des entreprises respectant des normes en termes d’écologie, de santé, d’égalité, de solidarité, etc.

13. Je suis trop jeune ou trop vieux pour investir en Bourse

Il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour investir en Bourse. La véritable erreur serait de ne jamais le faire. Plus vous commencez jeune et plus vous pourrez avoir un capital final conséquent, comme vous pouvez le constater dans la simulation ci-dessous.

Dans cette simulation, notre jeune épargnant de 18 ans a effectué un versement initial de 1 000 € et il verse mensuellement 100 € sur son compte-titres ou PEA. Avec un rendement annuel de 10 % sur 45 ans, cet investisseur particulier peut espérer avoir un capital final de plus de 975 000 euros. 

Autrement dit, la Bourse peut lui permettre d'atteindre presque 1 million d'euros de patrimoine à 63 ans. 

Fausses croyances sur la Bourse
Fausses croyance sur la Bourse - Investir dès 18 ans

Mais ce n’est pas parce que vous commencez à vous intéresser à la Bourse sur le tard que vous ne pouvez plus vous lancer. Que vous ayez 50 ans, 60 ans ou plus, vous pouvez investir sur les marchés financiers en adoptant une stratégie adaptée à votre situation.

Si vous avez 50 ans, en injectant 100 euros par mois sur 15 ans avec un rendement à 10 %, vous pouvez générer un solde final de 44 082 €. Si vous avez une une capacité d'épargne plus importante, votre capital final sera  plus important. Par exemple, en gardant les mêmes paramètres, mais en injectant 400 € par mois au lieu de 100 €, vous aurez un patrimoine de presque 164 000 € au bout de 15 ans. 

investir en bourse a 50 ans
Commencer à investir en Bourse à 50 ans

En bref, nombreuses sont les fausses croyances sur la Bourse et les mythes qui vous empêchent d’investir. J’en ai énuméré 13, mais il en existe bien d’autres encore. Dans tous les cas, j’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair et à comprendre que les marchés financiers sont accessibles à tous à condition d’avoir un minimum de connaissances sur le sujet.

D’ailleurs, si vous désirez aller plus loin avant de vous lancer, n’hésitez pas à suivre ma formation offerte en cliquant juste en-dessous.

Formation Offerte
formation offerte

APPRENEZ À INVESTIR POUR VOTRE AVENIR FINANCIER
(même en partant de zéro).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Investir comporte des risques. S’investir n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causés suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux cryptoactifs, aux actions ou autre sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Ce contenu n’est pas un conseil en investissement, comme tous les autres contenus de S’investir.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des services ou des produits relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, le partenaire nous reverse une commission. Cela permet à S’investir de financer notre travail, nous permettant de continuer à vous proposer des contenus utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Téléchargez mon livre gratuitement en PDF
Trade republic
> Voir l’offre en cours
Linxea parrainage
> Voir l’offre en cours

Ces articles vont vous intéresser :