Faut-il acheter les baisses en Bourse ?

Avec des actions à -50 -60 -70 -80 % de leurs sommets (Netflix, Meta, Peloton, Docusign, PayPal, etc.), faut-il vraiment acheter les baisses en Bourse ?
Picture of Matthieu Louvet
Matthieu Louvet
Faut-il acheter les baisses en bourse
Table des matières
Formation 100% offerte

Apprendre à investir en Bourse, protéger votre avenir financier et générer des revenus passifs
(même en partant de zéro et sans connaissance).
OFFERT

Acheter les baisses avec des actions à -50 -60 -70 -80 % de leurs sommets peuvent sembler être une belle opportunité pour de nombreux investisseurs. En tout cas, il est parfaitement légitime de se poser la question. Surtout quand on s’appuie sur des entreprises comme Netflix, Meta, PayPal, etc. Vous vous demandez si c’est vraiment le bon moment d’investir sur ces actions ? Vous souhaitez connaître mon avis sur ce genre d’aubaine ? Alors, voici quelques éléments de réponse.

Court de l'artion netflix 1 mois
Cours de l'action Netflix 1mois
Court de l'artion netflix 6 mois
Cours de l'action Netflix 6mois

Cet article existe aussi en format vidéo :

Le cas de Netflix et Meta sur les marchés boursiers

Acheter les baisses en prenant le cas de Netflix est-il une bonne idée ? Le cours de l’action Netflix a chuté de 35 % en un jour après avoir signalé sa première baisse d’abonnés en plus d’une décennie. Sur 6 mois, l’action a perdu 71 % de sa valeur, ce qui est un effondrement colossal.

Et on pourrait citer plusieurs actions de la sorte qui ont perdu énormément de valeur depuis le début de l’année. Ce sont souvent des entreprises de croissance, et ce n’est pas un hasard vu le contexte.

Tous les gains qu’avaient obtenus les investisseurs depuis plus de 4 ans sur Netflix sont partis en fumée avec l’action qui s’échangeait à un cours similaire début 2018.

Court de l'action Netflix 5 mois
Court de l'action Netflix 5 mois

Cette situation se retrouve également sur l’action Facebook, renommée Meta. Elle a perdu 32 % de sa valeur début février, effaçant là aussi tous les gains des investisseurs depuis 4 ans.

Court de l'action Meta (Facebook) 5 ans
Cours de l'action Meta (Facebook) 5 ans
Court de l'action Meta (facebook) YTD
Cours de l'action Meta (Facebook)

Alors, on pourrait analyser une par une les actions et spéculer pour savoir s’il faut acheter des baisses. On pourrait se demander si cela vaut le coup d’investir sur Netflix maintenant, mais je préfère laisser cela au stock-pickers. Aujourd’hui, découvrons plutôt pourquoi acheter une action individuelle qui décroît n’est pas forcément une bonne idée. Voyons également en quoi cela diffère de l’achat d’un indice via un ETF en baisse.

Tweet Matthieu louvet gestion active
Tweet Matthieu louvet gestion active

Suivez-moi sur Twitter

Les mathématiques contre nous pour acheter les baisses

Un pourcentage de baisse demande un pourcentage de hausse bien plus élevé pour retourner au point précédent. Revenons rapidement aux bases mathématiques : après une chute de 50 %, il faut une hausse de 100 % pour retrouver le point précédent. On le comprend bien : en partant de 200, si on perd 50 %, on atterrit à 100. Il faut alors une hausse de 100 % pour revenir à 200. Hausse de 100 % pour une chute de 50 %.

Ce graphique montre d’ailleurs le pourcentage de hausse nécessaire après une chute de x %.

% de hausse nécessaire après une chute de x%
% de hausse nécessaire après une chute de x%

Les mathématiques ne sont pas vraiment contre nous, mais disons plutôt qu’elles ne sont pas aussi simples que ce que l’on pourrait croire.

Si vous achetez du Netflix en pensant qu’elle était déjà sous-valorisée avant sa forte baisse, vous devrez attendre une hausse de +244 % pour qu’elle retrouve son point le plus haut, suite à la chute de 71 % de sa valeur. Est-ce que c’est vraiment raisonnable pour cette action ? C’est la question à se poser.

Court de l'artion netflix 6 mois
Cours de l'action netflix 6 mois

Et c’est là où il y a un gros problème et une grosse différence entre acheter une action qui vient de fortement baisser et acheter un indice via un ETF qui a fortement chuté.

Aucune garantie que l’action se redresse un jour

Les actions en Bourse

Netflix pourrait très bien continuer de sombrer, ou en tout cas, ne plus jamais retrouver son plus haut. Historiquement, il existe d’innombrables exemples de titres n’ayant jamais récupéré leurs plus hauts après une forte chute, mêmes dividendes pris en compte. Il s’agit notamment des sociétés impactées par les krachs boursiers liés à l’éclatement de la bulle internet en 2000 ou de la crise financière de 2008.

Court de l'action Cisco
Cours de l'action cisco
Court de l'action citigroup
Cours de l'action citigroup
Court de l'action general electric
Cours de l'action General electric
Court de l'action Intrasense
Cours de l'action Intrasense
Court de l'action Orange
Cours de l'action Orange
Court de l'action Renault
Cours de l'action Renault

Ainsi, cela est totalement différent d’acheter un indice tel que le S&P500 via un ETF. En effet, il est peu probable qu’il ne retrouve pas son plus haut après une chute. Historiquement, le S&P500 a toujours récupéré son point le plus haut, même à la suite des pires crises.

Les actions américaines face aux évènements historiques
Les actions américaines face aux événements historiques

Les indices d’actions via les ETF

Évidemment, il existe des indices d’actions comme sur le marché japonais ou grec qui n’ont toujours pas retrouvé leurs plus hauts. Cependant, sur le S&P500, cela n’est jamais arrivé.

Voici ce qu’aurait donné 1 $ investi en 1871 sur les titres américains en échelle logarithmique. En observant ce graphique, on pourrait se dire qu’il suffit d’acheter les actions du S&P 500 maintenant et de les conserver à long terme pour s’enrichir. En réalité, les choses sont bien plus complexes.

1$ investis sur le S&P500
L'évolution d'1$ investi sur le S&P500

Contrairement à une action individuelle, le  S&P 500 est dynamique et il est continuellement changeant. Lorsqu’une action ne performe plus dans un indice et atteint le bas du classement, une autre action en dehors du S&P 500 avant la remplace. Les actions en perte de vitesse en bas du classement sont relayées par des entreprises qui sont en train de bien performer. Les sociétés qui étaient présentes dans le S&P 500 au début de ce graphique en 1871 n’existent plus aujourd’hui dans le S&P 500.

Les ETF et les indices sont en constante mutation et rotation

Acheter un indice via ETF

Un ETF est en constante mutation et rotation en supprimant de ses positions les actions qui sortent de l’indice à cause d’une mauvaise performance. C’est la grande différence entre acheter une action individuelle et un indice via ETF. On estime d’ailleurs la durée de vie d’une entreprise dans le S&P 500 de 20 ans actuellement. Et ce point est très important à comprendre. En moyenne, une société reste dans l’indice phare des États-Unis 20 années, cela signifie que de nombreuses compagnies déclinent et sont remplacées par d’autres.

Duree vie moyenne sp 500
Durée de vie moyenne d'une action du S&P 500

Si vous n’investissez pas avec des ETF, vous devrez effectuer ce travail de rotation dans votre portefeuille continuellement, sinon vous allez finir par sous-performer. À l’inverse, la rotation se fait automatiquement avec les ETF. Elle se réalise à très peu de frais et de manière très performante. En effet, l’ETF sur le S&P 500 permet de faire mieux que plus de 94 % des investisseurs professionnels essayant de battre le S&P500 sur le long terme.

Spiva performance
Rapport SPIVA sur la sous-performance des fonds professionnels

Ainsi, on estime à peu près 30 modifications par an dans le S&P 500 et donc dans les ETF suivant le S&P 500. D’ailleurs, sur les 28 853 entreprises qui étaient négociées en 1950, 78 % étaient mortes en 2009. La Bourse est un environnement changeant et dynamique, et si vous ne suivez pas la course, vous êtes voués à des performances médiocres.

Changements dans le S&P 500
Nombre de changements par an dans le S&P 500

Sortir de nos biais cognitifs

C’est ce qu’a révélé Geoffrey West dans son livre. Selon lui, environ la moitié de toutes les entreprises américaines cotées qui existent actuellement ne seront plus là dans 10 ans. En effet, elles seront fusionnées, rachetées, auront fait faillite ou seront sorties du marché.Ce résultat est très surprenant ! On est souvent enfermés dans nos biais cognitifs qui nous poussent à imaginer que ce qui nous entoure aujourd’hui continuera de nous entourer demain. Il s’agit ici d’une fausse croyance. Tout peut changer très rapidement. Il est difficile de concevoir un monde où 50 % des sociétés cotées auraient disparu.

Livre Scale de Geoffrey West
Livre Scale de Geoffrey West

La bourse est en perpétuelle mutation

La Bourse est en constante mutation et plus important encore, le taux de rotation dans le S&P 500 est en train de s’accélérer. Si en 2021 la durée de vie moyenne d’une entreprise dans le S&P 500 est de 20 ans, celle-ci pourrait être de 15 ans en 2028 selon certaines projections. Les sociétés restent donc de moins en moins longtemps dans le S&P 500 et les investisseurs doivent composer avec cela. En 1980, la durée de vie moyenne d’une entreprise dans le S&P 500 était de 36 ans. Par conséquent, posséder un ETF est fondamentalement différent que de détenir un panier d’actions sélectionnées individuellement. Et si vous ne savez pas vous tenir à jour, alors visez un investissement boursier passif. C’est d’ailleurs ce qu’on constate sur ce graphique.

Dow Jones ETF si composition inchangée
Où serait le Dow Jones si sa composition était restée inchangée?

Le Dow Jones qui subit des rotations et dont la composition change au fil du temps est représenté en bleu. En rouge, on retrouve un investissement dans les actions du Dow Jones en 1997, mais sans la moindre rotation, avec une composition immobile.

Ainsi, vous vous rendez compte que la différence de performance est colossale. Un ETF suivant un indice pondéré par capitalisation permet donc de surpondérer les actions qui ont du momentum. Posséder un ETF revient donc à investir sur une stratégie où les actions les plus haussières seront ajoutées et où les plus baissières seront éliminées. Cela est une très bonne pratique qui reflète le fameux adage : « laissez courir ses gains et couper ses pertes ». C’est une chose que très peu d’investisseurs arrivent à bien faire lorsqu’ils choisissent d’investir en possédant un portefeuille d’actions individuelles.

En bref, c’est pour toutes ces raisons qu’acheter les baisses en Bourse n’est pas aussi évident que d’acquérir à la baisse un ETF indiciel. D’autant plus que vous devez garder à l’esprit que le marché est fait par les investisseurs. Quand l’un d’eux vend l’action Netflix au prix actuel, c’est qu’en face, un autre est prêt à lui acheter Netflix à ce même prix. Cela signifie que les 2 parties pensent réaliser une bonne affaire. La stratégie passive permet de battre plus de 90 % des investisseurs professionnels sur le long terme.

Si vous voulez mettre en place cette stratégie, vous pouvez télécharger gratuitement mon livre qui explique la Bourse avec bon sens. 

Et si vous souhaitez profiter de la Bourse dès maintenant, je vous laisse avec mon article sur le top 5 des ETF pour 2024 pour PEA et Compte-titres.

 

ACCÉDEZ À MA FORMATION OFFERTE

Apprenez à investir en Bourse, protégez votre avenir financier !

(même en partant de zéro et sans connaissance).

Transformez votre épargne en revenus passifs

Lancez-vous en Bourse en toute confiance

La stratégie EBI : performante – simple – passive

formation offerte 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Investir comporte des risques. S’investir n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causés suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux cryptoactifs, aux actions ou autre sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Ce contenu n’est pas un conseil en investissement, comme tous les autres contenus de S’investir.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des services ou des produits relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, le partenaire nous reverse une commission. Cela permet à S’investir de financer notre travail, nous permettant de continuer à vous proposer des contenus utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Téléchargez mon livre gratuitement en PDF
Trade republic
> Voir l’offre en cours
Linxea parrainage
> Voir l’offre en cours

Ces articles vont vous intéresser :

Guides mobiles

Guides

Bourse mobile

Bourse

Immobilier mobile

Immobilier passif

Avis mobile

Avis et comparatifs

Outils mobile

Outils

Accédez à notre Formation 100% Offerte !

Comment investir pour protéger votre avenir financier et vous générer des revenus passifs (même en partant de zéro et sans connaissance).
Une formation gratuite inédite pour maîtriser la Bourse et l’investissement :

Formidable !

J’ai suivi d’autres formations en investissement et il n’y a aucune comparaison : le niveau de connaissance qu’on acquiert grâce aux différents experts et la pédagogie de Matthieu est sans commune mesure. Expérience extra, aucun regret et je n’ai besoin d’aucune autre formation !

Hyper complet !

Je n’ai plus besoin d’autre chose pour mes finances. J’ai constitué un portefeuille d’ETF bien plus performant, j’ai choisi de meilleurs placements et de meilleures assurances-vie. En faisant une simulation, on parle

Incontournable !

Bientôt un an et déjà +24% sur mon portefeuille ! Même en période de baisse de marché, la stratégie se distingue par sa solidité